Techno » Téléphonie

Analyse des nouveaux Lumia 950 et Lumia 950 XL de Microsoft

Publié par Maxime Johnson le 8 octobre 20153 commentaires

lumia image

Microsoft a dévoilé mardi ses premiers téléphones haut de gamme en deux ans environ, les Lumia 950 et Lumia 950 XL. Deux téléphones qui s’annoncent corrects, et qui permettront aux amateurs de la compagnie de patienter avant un éventuel véritable retour de Microsoft dans l’industrie mobile. Voici quelques précisions et réflexions sur ces deux appareils, suivi de ma présentation vidéo.

De bonnes caractéristiques, sans l’élégance
Les Lumia 950 et Lumia 950 XL sont deux téléphones dotés de caractéristiques très correctes, comme des écrans AMOLED de 5,2 et 5,7 pouces (résolution QHD), des processeurs Snapdragon 808 et 810 respectivement, des capteurs de 20 mégapixels, la recharge sans fil Qi, 3 Go de mémoire vive, 32 Go d’espace et une fente pour carte microSD.

Ils sont minces et légers, mais côté design, ceux-ci n’ont toutefois pas l’élégance des téléphones Android ou iOS du même prix.

Si on ne se fie qu’à la fiche technique, les nouveaux Lumia n’ont toutefois pas grand chose à envier aux autres téléphones haut de gamme sur le marché.

Refroidissement liquide: un gros puit de chaleur
Le plus grand téléphone des deux, le Lumia 950 XL, est doté d’un système de refroidissement liquide.

Cette technologie que l’on retrouve normalement dans les ordinateurs devrait permettre d’éviter la surchauffe du processeur Snapdragon 810 pendant les périodes d’utilisations intenses prolongées, tout particulièrement lorsque l’appareil est relié à un écran en mode Continuum (nous y reviendront plus loin).

Contrairement aux systèmes de refroidissement liquides normaux, celui du Lumia 950 XL ne contient toutefois aucune pièce mobile, et le liquide ne circule pas dans le téléphone. Il s’agit en fait d’une façon pour Microsoft d’avoir un puit de chaleur plus grand qu’à l’habitude, qui dissipe la chaleur partout sur la surface du téléphone plutôt que de la concentrer sur le processeur.

Bref, le système ne devrait pas changer la donne par rapport aux performances, mais pourrait au moins permettre au Snapdragon 810 d’atteindre son plein potentiel.

J’ai tout de même bien hâte d’effectuer des tests plus approfondis, afin de comparer par exemple avec le HTC One M9, aussi doté du Snapdragon 810, les performances avant et après un long benchmark.

Une caméra qui devrait être convenable
Si on en croit Microsoft, la plus grande force des Lumia 950 pourrait bien être leur appareil photo, qui serait même meilleur que celui qui équipait le célèbre Nokia Lumia 1020.

Une affirmation ambitieuse, surtout que les caractéristiques du capteurs ne se démarquent pas particulièrement, comme l’ouverture F2.4 de l’objectif et ses pixels de 1,12 microns.

Le système de stabilisation optique de cinquième génération des Lumia serait toutefois meilleur que la moyenne, une affirmation tout de même plausible, et son flash à trois ampoules DEL (RGB) permettrait d’obtenir des images avec flash d’une bien meilleure qualité, puisque les trois ampoules reproduiraient mieux le spectre souhaité pour balancer la couleur de la lumière ambiante.

Les Lumia 950 sont aussi dotés d’un logiciel complet, avec de nombreux paramètres et la possibilité de prendre ses images en RAW.

Les premiers essais que j’ai vu à la pénombre étaient assez convaincants, mais il faudra l’essayer dans la vie de tous les jours pour s’en faire une idée.

S’il arrive vraiment à être meilleur que le Lumia 1020, une affirmation que je prends avec un gros grain de sel, tout en étant plus rapide, ce sera toutefois tout un exploit.

Continuum: un projet d’avenir
Les Lumia 950 et 950 XL sont les premiers téléphones à profiter de la technologie Continuum de Windows 10.

Avec Continuum, il suffit de brancher les téléphones à un adaptateur USB-C (Microsoft en offrira un, mais n’importe quel adaptateur USB-C bon marché pourrait faire l’affaire), sur lequel on peut ensuite brancher un moniteur, une souris et un clavier.

Notre téléphone continue alors de fonctionner normalement, mais le moniteur affiche l’équivalent d’un second écran sur un ordinateur Windows 10, avec la même interface que sur un PC.

Les applications universelles de Windows 10 – qui sont encore assez rares – peuvent alors être utilisées sur ce moniteur, comme s’il s’agissait d’un véritable ordinateur. Avec Microsoft Office, l’illusion est frappante.

Ce n’est pas la première fois qu’on voit une solution du genre (Motorola avait une technologie similaire il y a quelques années), mais il s’agit certainement de la solution la plus élégante, puisqu’il ne faut alors pas lancer un second système d’exploitation. Windows 10 est un système multitâche, et les applications sont simplement affichées sur le moniteur externe.

Le tout fonctionne assez bien, la latence est correcte, mais on a certainement l’impression de travailler sur un ordinateur qui date de quelques années. Notons qu’il est aussi possible d’activer Continuum sur un moniteur sans fil via Miracast, mais la latence est alors plus grande, et la qualité de l’image est réduite.

Est-ce que ça va être utile? Dans la vie de tous les jours, non.

Du moins, pas pour tout de suite.

Avec le temps, Microsoft espère toutefois que les téléphones seront de plus en plus puissants (ce qui améliorera les performances), moins chers (ce qui permettra d’augmenter l’adoption de la technologie), que Continuum sera amélioré (surtout en mode sans fil) et que les applications universelles seront de plus en plus courantes.

Dans ces conditions, Continuum pourrait alors avoir un certain intérêt dans les pays en développement, mais aussi dans les entreprises.

Mais il faudra vraisemblablement attendre encore quelques années avant que Microsoft pousse activement Continuum dans ces marchés.

Des canapés avant le souper
Si Microsoft avait encore des ambitions importantes dans le secteur du mobile il y a quelques années seulement, la compagnie est désormais un joueur mineur dans l’industrie, loin derrière Android et iOS, et elle le sait.

Comment faut-il considérer les Lumia 950 et Lumia 950 XL, donc?

Il faut les considérer comme des canapés avant le souper.

Des petites bouchées, qui permettent aux premiers invités de patienter. De bons canapés, mais le véritable repas est encore à venir.

Microsoft Devices est en pleine ascension, et Windows 10 est déjà installé sur 110 millions d’appareils, mais Microsoft sait que ce n’est pas encore le temps de passer à l’offensive.

En attendant que la compagnie gagne des forces, elle doit toutefois continuer d’être présente sur le marché. Ses appareils n’ont pas besoin de changer la donne, mais simplement d’être à la hauteurr, convenables, en attendant d’offrir quelque chose de plus substantiel lorsque l’industrie aura changé et que les conditions gagnantes auront été rassemblées.

Voici les Lumia 950 et Lumia 950 XL en vidéo:




3 commentaires »

  • Jordan a dit:

    Ils ont l’air pas mal du tout hâte de voir les prochains modèles je pense aussi qu’ils seront ceux sensé relancer les Windows phone.

  • nicolasb a dit:

    Le G4 a un snapdragon 808

    Bon article. Les produits Microsoft sont de plus en plus interessants

  • Maxime Johnson (author) a dit:

    Oui, tout à fait. Mon erreur!

Laissez un commentaire!

Ou commentez sur votre propre site avec le rétrolien.

Vous pouvez utiliser ces balises:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Ce blogue supporte Gravatar. Pour obtenir votre avatar, enregistrez-vous à Gravatar.

©2009-2013 Maxime Johnson - Tous droits réservés.
Les annonceurs qui désirent afficher leur bannière publicitaire sur notre site Internet peuvent communiquer avec notre maison de représentation publicitaires ATEDRA.COM. Contactez-les en téléphonant au 514-448-2236 ou sur www.atedra.com