Techno » Internet

Apple et Taylor Swift: à combien s’élèvera la facture?

Publié par Maxime Johnson le 22 juin 2015Aucun commentaire

applemusic

Taylor Swift a finalement remporté son face à face avec Apple, alors que la compagnie a annoncé dimanche soir qu’elle paierait des redevances aux artistes pendant la période d’essai de trois mois de son futur service Apple Music. Reste toutefois à voir à combien s’élèvera la facture, pourrait s’avérer salée selon le calcul utilisé par Apple pour mesurer les redevances.

Apple remet en temps normal environ 73% des revenus de son service Apple Music aux artistes (le pourcentage varie selon les pays), donc un peu plus de 7 $ US par utilisateur par mois.

Si la compagnie paye 100% des redevances qu’elle paierait en temps normal, chaque personne qui essaie le service pourrait donc lui coûter plus de 20$ US, un montant faramineux, même selon ses standards.

Il est impossible d’évaluer combien de personnes auront accès au service exactement, mais seulement dans les deux dernières années, Apple a vendu 369,9 millions d’iPhone, sans compter tous les iPad vendus et tous les iPhone plus vieux qui sont toujours en utilisation.

Même si une fraction seulement des propriétaires d’un appareil iOS dotés d’iOS 8 (83% de ceux-ci) essaie le service, Apple pourrait facilement dépasser les 100 millions d’utilisateurs. Après tout, qui n’essaiera pas au moins une fois ce service gratuit qui permet d’écouter autant de musique qu’on le souhaite?

À 100 millions d’essais, ce sont plus de 2 milliards $ US qu’Apple devrait donc remettre aux artistes. Deux milliards qui seraient pris à même les profits de la compagnie.

L’entreprise a évidemment les moyens pour le faire, mais celle-ci pourrait préférer trouver une autre méthode de calcul pour déterminer combien sera remis aux artistes.

Apple pourrait par exemple calculer le montant obtenu auprès des utilisateurs payants au quatrième mois, et remettre l’équivalent aux artistes pour les trois premiers mois. L’entreprise pourrait aussi déterminer un montant arbitraire, ou se baser sur ce que payent les services gratuits. L’entreprise pourrait aussi prendre le plein montant, mais calculer la facture finale au prorata des jours où le service a été écouté. Apple payerait ainsi moins pour un utilisateur qui n’a utilisé le service qu’une fois, que pour un qui en a profité tous les jours.

Peu importe le calcul utilisé, bien des artistes en devront une à la chanteuse américaine. Les studios aussi, d’ailleurs, surtout considérant qu’ils conservent la part du lion de ces redevances.

Voilà qui pourrait d’ailleurs être un bon sujet pour la prochaine lettre ouverte de Swift.




Laissez un commentaire!

Ou commentez sur votre propre site avec le rétrolien.

Vous pouvez utiliser ces balises:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Ce blogue supporte Gravatar. Pour obtenir votre avatar, enregistrez-vous à Gravatar.

©2009-2013 Maxime Johnson - Tous droits réservés.
Les annonceurs qui désirent afficher leur bannière publicitaire sur notre site Internet peuvent communiquer avec notre maison de représentation publicitaires ATEDRA.COM. Contactez-les en téléphonant au 514-448-2236 ou sur www.atedra.com