Techno » Réseaux sociaux

Cultiver des abonnés : voici comment les experts des réseaux sociaux obtiennent autant de followers

Publié par Maxime Johnson le 26 mars 2015Un commentaire

stats counter

J’ai une bien triste nouvelle pour vous. Êtes-vous flatté de vous faire suivre une personnalité Twitter sans raison apparente? Un expert en médias sociaux, un journaliste, un blogueur mode? Désolé de péter votre balloune, mais il s’agit peut-être simplement de la première étape d’une méthode facile et efficace pour obtenir un maximum d’abonnés. La voici.

J’ignore le nom de cette méthode, ou si elle en a un, mais elle est diablement efficace. Appelons ça « cultiver des abonnés ».

Pour une personnalité, ou une personnalité en devenir, qui souhaite amasser des suiveux à la tonne sur un réseau social, il lui suffit d’ajouter tous les jours une certaine quantité de personnes qui ne la suivent pas.

Prenons par exemple Mathieu Twit, qui ajoute 50 personnes par jour pendant 7 jours, pour un total de 350 personnes. Ces personnes sont de vrais utilisateurs Twitter, et non de simples robots achetés au rabais sur un site douteux en Russie.

Sur ces 350 personnes, il y a de fortes chances qu’une bonne partie ajoute ensuite Mathieu Twit en retour, surtout si ses tweets sont moyennement intéressants. Pour le jeu, soyons généreux, et disons que 300 personnes suivent en retour Mathieu.

Le septième jour, M. Twit va consulter la liste des personnes qu’il suit, et il cesse de suivre tous ceux qui ne l’ont pas ajouté. Ce n’est rien de personnel. C’est seulement que pour un expert ou une personnalité qui souhaite monnayer son compte Twitter, il est mal vu d’avoir plus d’abonnements que d’abonnés. Au lieu d’avoir 350 abonnements et 300 abonnés, il suit donc 300 personnes, tous des gens qui le suivent également.

Le lendemain, Mathieu Twit poursuit sa mission en ajoutant 50 nouveaux utilisateurs, et en enlevant ceux qui ne le suivent pas en retour quelques jours plus tard.

Au bout de six mois, si tout va extrêmement bien, ce sont 7800 personnes qui suivent Mathieu, qui peut alors diminuer sa quantité d’abonnements par jour à une dizaine seulement, par exemple. Il peut aussi prendre des semaines et des mois de congés, pour ensuite recommencer la manœuvre de plus belle.

Notons que je suis ici extrêmement généreux. Dans la vraie vie, surtout avec le temps, il sera probablement de plus en plus difficile d’obtenir de bons abonnés, et le taux de conversion de ces derniers devrait être beaucoup plus petit que celui que je présente ici. Mais peu importe, c’est plus la technique que les chiffres eux-mêmes qui comptent.

Dans tous les cas, de plus en plus de gens le suivront au fil des mois, un peu à cause de la stratégie, mais aussi à cause de la nouvelle « importance » de Mathieu Twit (ses tweets ont plus de chances d’être retweetés et d’être présentés à des utilisateurs qui ne le suivent pas encore). Avec le temps, son ratio abonnés/abonnements qui était au départ de 1:1 devrait donc s’améliorer.

Et voilà pourquoi les mêmes personnes vous ajoutent constamment
Si vous n’avez pas ajouté Mathieu la première fois, il y a de bonnes chances que quelques semaines ou quelques mois plus tard, celui-ci retombe sur votre profil, et vous ajoute à nouveau, volontairement ou non. Après tout, personne ne peut se rappeler de tous ces gens qu’il enlève.

Personnellement, il y a un expert sur les réseaux sociaux qui m’a ajouté près d’une dizaine de fois à ce jour, et qui m’ajoutait carrément tous les mois à une certaine époque.

Les moyens faciles
achats

La technique présentée plus haut demande un certain effort. Qu’on aime ou qu’on n’aime pas – j’éprouverais personnellement un grand malaise à tenter une manœuvre du genre -, elle a quand même l’avantage d’offrir de véritables abonnés, qui peuvent ensuite légitimement aimer le travail de l’expert, du blogueur ou de l’ « influenceur », pour reprendre une expression à la mode.

Il y a bien sûr d’autres moyens plus faciles pour avoir plus de gens qui nous suivent sur Twitter et les autres réseaux sociaux. L’un d’eux est de simplement acheter de faux abonnés sur le web.

Certains sites offrent par exemple jusqu’à 10 000 abonnés pour aussi peu que 69$, et ce, en une semaine seulement. Ces sites permettent aussi d’avoir des visionnements sur YouTube, des likes sur Instagram, etc.

Il est toutefois facile de déterminer si quelqu’un a utilisé un service du genre. Certains outils permettent de suivre l’évolution des abonnés d’un utilisateur dans le temps, une hausse massive de la sorte est donc facilement observable. D’autres outils permettent de déterminer si les abonnés de quelqu’un sont faux ou réels.

Il est bon de noter que les outils comme twittercounter.com permettent également de voir si quelqu’un tente de cultiver des abonnés de la façon présentée plus haut.

La quantité de nouveaux abonnés n’augmente alors pas de façon drastique, mais on peut observer des hausses constantes dans les abonnements de l’expert sur une certaine période de temps, ou encore trouver des journées avec une baisse subite d’abonnements.

(Désolé pour ceux dont je viens de révéler le secret!)




Un commentaire »

  • bob a dit:

    Je pense que Twitter sera le prochain my space. Twitter vit toujours à une époque révolue des SMS de 140 caractères, et des # dans les textes plutôt que d’utiliser des hyper-liens.
    Le fait que ce soit devenu un concours du plus grand nombre de followers ne fera qu’accélérer sa perte.

Laissez un commentaire!

Ou commentez sur votre propre site avec le rétrolien.

Vous pouvez utiliser ces balises:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Ce blogue supporte Gravatar. Pour obtenir votre avatar, enregistrez-vous à Gravatar.

©2009-2013 Maxime Johnson - Tous droits réservés.
Les annonceurs qui désirent afficher leur bannière publicitaire sur notre site Internet peuvent communiquer avec notre maison de représentation publicitaires ATEDRA.COM. Contactez-les en téléphonant au 514-448-2236 ou sur www.atedra.com