Techno » Gadget

Neptune Duo: il n’y en aura pas de facile

Publié par Maxime Johnson le 17 février 20152 commentaires

Hub & Pocket screen - Industrial Design

Après avoir lancé la montre intelligente géante Pine l’année dernière, la jeune compagnie montréalaise Neptune dévoile ces jours-ci son prochain appareil, la Neptune Duo, une montre intelligente qui peut être utilisée pour faire fonctionner un téléphone qui n’est quant à lui principalement qu’un écran tactile et une pile. Le concept pourrait même éventuellement être utilisé avec d’autres appareils du genre, comme une tablette, selon ce que rapporte Julien Brault du journal Les Affaires.

L’idée a de quoi séduire. Pourquoi avoir de multitudes gadgets équipés chacun d’un processeur, de mémoire vive et de mémoire de stockage quand toutes ces composantes peuvent être regroupées dans un seul appareil, qui devient le «cerveau» des autres? Et pourquoi est-ce que les montres intelligentes lancées jusqu’ici sont toutes complémentaires au téléphone intelligent, alors que l’inverse pourrait être plus sensé, considérant que la montre est un appareil que l’on porte constamment sur soi?

Le concept, bien qu’unique pour une montre intelligente, n’est toutefois pas entièrement nouveau lorsque l’on analyse l’industrie dans son ensemble. Et jusqu’ici, malheureusement, force est de reconnaître que celui-ci n’a pas connu beaucoup de succès.

D’autres exemples
asus-padfone-2-630

Parmi les exemples de gadgets « idiots » servant principalement d’écran et de pile pour un autre appareil plus intelligent, Palm avait conçu en 2007 un duo de téléphone intelligent d’ordinateur portatif similaire, le Palm Foleo. L’ordinateur ne faisait rien par lui-même, mais servait de grand écran et de clavier pour le Palm Treo. La compagnie a finalement abandonné le projet après trois mois.

Motorola a par la suite repris un concept semblable avec son Lapdock, un ordinateur portatif idiot pour le Motorola Atrix 4G dévoilé au CES 2011. L’Atrix a bien vendu, mais le Lapdock, non.

ASUS connait pour sa part un peu plus de succès avec son PadFone, un téléphone intelligent qui peut être glissé dans un écran de 7 ou 10 pouces pour le transformer en tablette. Honnêtement, c’est surtout le téléphone lui-même qui connait un peu de succès, plus que son accessoire « idiot », et le dit succès est quand même très limité, et loin en deçà des attentes de la compagnie taiwanaise.

Un bon concept, qui connait peu de succès
motorola-atrix_dock-main-lg

Dans tous les cas, le concept d’un petit appareil intelligent pouvant être utilisé à l’aide d’un appareil idiot plus grand est quand même une bonne idée, tant financièrement que pour l’environnement. Personnellement, j’étais enthousiasmé lors des annonces des Foleo, Lapdock et PadFone, et j’aime bien l’idée de la Neptune Duo.

Malheureusement, ce qu’on observe une fois que ces produits arrivent sur le marché, c’est que ceux-ci laissent le public plutôt indifférent.

Pourquoi? C’est difficile à dire. Certains pourraient mettre la faute sur le dos du public lui-même, qui pourrait mal comprendre le concept ou encore être intimidé par le prix d’achat de ces appareils (sans réellement considérer qu’ils économisent lorsque l’on compare le prix d’achat à celui de deux gadgets).

Plus réalistement, ce sont toutefois généralement les produits eux-mêmes qui sont à blâmer.

Un Lapdock n’est tout simplement pas assez puissant et pas assez performant pour rivaliser avec un véritable ordinateur portatif. Et une tablette PadFone est beaucoup plus grosse qu’une tablette régulière, en plus d’être un peu moins pratique.

Souvent, des considérations très terre-à-terre nuisent aussi à ces appareils. Les consommateurs ne changent par exemple pas tous leurs gadgets en même temps. Vous, avez-vous déjà changé votre téléphone et votre ordinateur le même jour?

Est-ce que le Neptune Duo pourra faire mieux?
Hub - Internal View

Est-ce que le nouveau produit de Neptune pourra réussir là où les autres ont échoué?

Peut-être. On l’espère en fait, mais ce serait étonnant.

Après tout, techniquement, le défi est de taille. Les montres intelligentes actuelles peinent à offrir une journée d’autonomie alors qu’elles ne sont que les compagnons des téléphones intelligents, leur véritable cerveau. Est-ce qu’une montre qui propose la relation inverse pourra conserver une taille raisonnable tout en étant utilisée aussi longtemps qu’un téléphone à tous les jours?

Pour le problème de l’autonomie, Neptune propose de recharger sa montre avec le terminal, qui sert aussi de pile externe. Reste à voir s’il faudra changer sa montre quatre fois par jour, ce qui ne serait certainement pas des plus pratiques.

Et est-ce que le grand public aura plus confiance en ce système de terminal « idiot » qu’en tous les autres qui ont échoué avant? Ici aussi, le défi est de taille. Il le serait pour une grande compagnie, et il le sera pour Neptune.

On ne peut toutefois pas évaluer Neptune selon les mêmes standards que Motorola. Si la Neptune Duo connait du succès, tant mieux, mais si ses ventes sont plus limitées, tout ne sera pas perdu non plus. Une poignée d’acheteurs heureux par le produit pourraient être suffisante pour permettre à la compagnie montréalaise de peaufiner son expertise et de préparer son avenir.

Un échec pour une grande entreprise mondiale peut après tout parfois être considéré comme un succès pour une toute petite entreprise en démarrage.

Dans tous les cas, on espère quand même que la Neptune Duo sera à la hauteur de la vision de son créateur.




2 commentaires »

  • bob a dit:

    C’est en effet l’autonomie de la batterie qui inquiète avec un tel produit.

    Les processeurs / RAM / stockage dans les téléphones et les tablettes ne valent pas très cher, c’est probablement ce qui explique qu’il n’y a pas beaucoup d’économie à faire en utilisant le « cerveau » d’un autre appareil.

  • Neptune Duo, rêver (trop) gros | Pascal Forget a dit:

    [...] pouvez lire les détails et beaucoup de bémols sur le projet dans le billet de Maxime Johnson « Neptune Duo: il n’y en aura pas de facile » et dans cet article du site Les affaires (dont une photo porte la légende: « Difficile de [...]

Laissez un commentaire!

Ou commentez sur votre propre site avec le rétrolien.

Vous pouvez utiliser ces balises:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Ce blogue supporte Gravatar. Pour obtenir votre avatar, enregistrez-vous à Gravatar.

©2009-2013 Maxime Johnson - Tous droits réservés.
Les annonceurs qui désirent afficher leur bannière publicitaire sur notre site Internet peuvent communiquer avec notre maison de représentation publicitaires ATEDRA.COM. Contactez-les en téléphonant au 514-448-2236 ou sur www.atedra.com