Techno » Internet, Réseaux sociaux, Tablettes, Téléphonie

Facebook Home: mes cinq premières impressions

Publié par Maxime Johnson le 4 avril 20133 commentaires

facebook home

Voilà, Facebook a finalement dévoilé Home, son nouveau lanceur Android. Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de l’essayer, mais je tenais quand même à partager mes premières impressions.

Pour ceux qui ont raté l’annonce, je vous invite à lire mon récapitulatif dans le Journal Metro. Facebook Home est en fait un lanceur (launcher), qui modifie l’allure générale d’Android, un peu comme une surcouche de fabricant (HTC Sense, Samsung Touchwiz) ou un lanceur tier (ADW Launcher, Chameleon Launcher) et où les statuts de ses contacts Facebook et la nouvelle messagerie Facebook Chathead sont à l’avant-plan.

Première impression: Facebook Home est assez beau.
Facebook Home est quand même plutôt joli, surtout avec son utilisation du plein écran. Malheureusement, il s’agit toutefois d’un genre de design qui se prête généralement assez mal au multitâche.

Deuxième impression : il faut VRAIMENT aimer Facebook pour installer Facebook Home.
À qui s’adresse Facebook Home? C’est bien simple, aux mordus de Facebook. Avec Home, vous avez toujours accès aux applications Android habituelles, mais le réseau social est désormais affiché en plein écran dès que vous prenez votre appareil. Vos premières interactions avec votre téléphone seront donc toujours reliées à Facebook.

Troisième impression : Facebook semble oublier qu’il y a d’autres sources d’information que Facebook.
Malheureusement, il n’y a pas que Facebook dans la vie. Twitter, les journaux, nos sites web préférés: les gens reçoivent généralement leur information de plusieurs sources. Avec Facebook Home, seul Facebook est à l’honneur.

Quatrième impression : la stratégie du lanceur est la bonne.
Je suis convaincu que Facebook a pris la bonne décision en offrant un lanceur plutôt que de faire un Facebook Phone à proprement parler, qui aurait eu à affronter les meilleurs téléphones sur le marché. Le bassin d’utilisateurs qu’il est possible de rejoindre est ainsi beaucoup plus grand.

Cinquième impression : ça sent l’échec à plein nez (pour une compagnie de la taille de Facebook, du moins).
Comme je l’ai dit plus tôt, les gens aiment recevoir leur information d’un peu partout : Twitter, Google+, fils RSS, journaux, etc.

En offrant uniquement du contenu Facebook (qui pointe souvent vers d’autres sources, c’est vrai), je crois que le réseau social risque de s’aliéner la très grande majorité de leurs consommateurs potentiels, qui préféreront continuer de consulter Facebook via l’application traditionnelle.

Une approche ouverte aurait été plus audacieuse, mais elle aurait à mon avis eu bien plus de chances de réussir. Dommage, car certains éléments de Facebook Home sont plutôt intéressants.

Nous pourrons nous en faire une idée plus complète la semaine prochaine, lorsque l’application sera officiellement lancée sur la boutique Google Play.




3 commentaires »

  • Lustuccc a dit:

    Facebook, est en passe de réussir ce que Microsoft tente de faire depuis Windows95 : imposer un seul portail contrôler par eux pour accéder à internet. Un seul… pour les contrôler tous… mon présssssieux…
    Si Internet n’avait pas explosé en 1995, c’est l’icône MSN du portail MSN présente sur tous les « bureaux » de la première version de Windows95 qui nous serait familière. Heureusement, le mot « internet » n’est apparu dans les emails de chez Microsoft qu’à la fin de 1994, dixit john C. Dvorak. Ils ne l’avait pas vu venir…

  • karl a dit:

    Je ne pense pas que Facebook est sur le point d’imposer un seul gros portail qui va contrôler le Web en entier, mais certes Facebook commence a prendre beaucoup de place, je dirais beaucoup beaucoup trop.

    Un monde contrôler entièrement par Facebook serais cauchemardesque. Avec Facebook plus rien n’est personnel. Ils ce prenne tout les droit sur nos informations, privé ou public, les revendes s’il veule.

    Nous parlons souvant de Google comme un Big-Brother qui sais tout, mais au moins Google conservent les informations dans la base de données, s’en servent pour améliorer leurs service, pour ciblé les publicité ou pour offrir des statistique anonyme. Google ne revendent pas les information a n’importe qui.

    Il faut détruire Le « présssieux » Facebook avant qu’il ne soit trop tard!!!

  • Claude a dit:

    J’ai récemment coupé les ponts avec tous les réseaux sociaux. Mon cerveau s’en porte mieux. Fini le papillonnage. Je recouvre lentement ma concentration. Je consulte les informations que je désire. La vie perd de son virtuel et c’est tant mieux.

    Je me sépare aussi des services tout en un. Google et cie veulent notre bien et ils vont l’avoir, comme on dit. J’ai choisi d’éparpiller mon utilisation des services web. Courriels chez l’un, vidéos chez l’autre, photos ailleurs, etc. Je ne veux plus être le produit.

Laissez un commentaire!

Ou commentez sur votre propre site avec le rétrolien.

Vous pouvez utiliser ces balises:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Ce blogue supporte Gravatar. Pour obtenir votre avatar, enregistrez-vous à Gravatar.

©2009-2013 Maxime Johnson - Tous droits réservés.
Les annonceurs qui désirent afficher leur bannière publicitaire sur notre site Internet peuvent communiquer avec notre maison de représentation publicitaires ATEDRA.COM. Contactez-les en téléphonant au 514-448-2236 ou sur www.atedra.com