Techno » Audio - Vidéo, Informatique, Tablettes, Téléphonie, Toujours d'actualité

5 réflexions sur le CES 2012

Publié par Maxime Johnson le 15 janvier 20125 commentaires

Après une semaine assez intense de marche (et parfois de course!) d’un bout à l’autre de Las Vegas pour y dénicher les nouveautés techno les plus intéressantes, le temps du bilan a sonné. 5 réflexions sur le CES 2012.

Plusieurs bons produits, aucun buzz

La cuvée CES 2012 ne sera certainement pas un grand crû, mais un bon nombre de produits très intéressants ont été annoncés. S’il fallait n’en nommer qu’un seul, j’opterais probablement pour les téléviseurs OLED de LG et Samsung, deux appareils offrant une image exceptionnelle et une minceur époustouflante (surtout celle de LG).

Parmi mes autres coups de cœur du salon, notons l’Ultrabook Lenovo IdeaPad Yoga, qui intègre un écran tactile et qui peut être converti en tablette, l’appareil photo numérique Fujifilm X-Pro 1 et la technologie d’imperméabilisation des appareils électroniques de HzO (j’y reviendrai plus tard cette semaine).

Même si elle n’a pas été présentée officiellement dans une conférence de presse ou au centre de convention de Las Vegas, la tablette Tegra 3 d’Asus à 250$ risque aussi de créer un certain tabac lorsqu’elle sera lancée plus tard cette année.

Une chose est certaine par contre, aucun produit ou catégorie de produit n’a créé un véritable buzz cette année.

Les Ultrabooks et les appareils connectés peuvent certainement être qualifiés de « tendances du CES », mais ceux-ci ne faisaient certainement pas l’objet de débats enflammés sur le plancher et dans la salle de presse du salon (contrairement par exemple aux tablettes l’année dernière et aux téléviseurs 3D l’année d’avant).

Téléphones cellulaires: année décevante

Le CES n’est pas traditionnellement un salon axé sur la mobilité, mais 2012 fut une année particulièrement décevante pour les téléphones intelligents.

Le téléphone le plus intéressant de Samsung est déjà sur le marché en Europe (Samsung Galaxy Note), Motorola n’a offert que deux appareils légèrement améliorés par rapport à ceux de la génération actuelle et HTC n’a rien annoncé qui vaille la peine.

Sony Ericsson a bien lancé deux appareils qui améliorent sensiblement son portefolio, mais on ne peut pas vraiment qualifier les Sony Ericsson Ion et Sony Ericsson Xperia S de produits de la prochaine génération.

Seul Nokia s’est démarqué avec son Lumia 900, son premier téléphone haut de gamme Windows Phone (que l’on peut toutefois difficilement qualifier de révolutionnaire). Malheureusement, la compagnie n’a pas été particulièrement loquace par rapport à son éventuel lancement canadien.

L’annonce des téléphones équipés de processeurs Intel Medfield a aussi été plus tiède que prévu. Le K800 de Lenovo ne semble pas particulièrement capable de concurrencer les appareils populaires actuels comme l’iPhone ou le Samsung Galaxy Nexus, et l’offre de Motorola est encore très floue.

Il semble que les compagnies aient décidé cette année de repousser leurs annonces importantes pour le Mobile World Congress de Barcelone le mois prochain. Reste maintenant à savoir si 2012 ne sera qu’une exception, ou si la balance est belle et bien revenue à ce qu’elle était il y a quelques années.

À surveiller au Mobile World Congress, les premiers téléphones Tegra 3, le Samsung Galaxy SIII, de nouveaux téléphones de Sony Ericsson, le Padfone d’Asus, plus de tablettes intéressantes et une présentation plus complète de Medfield par Intel (on veut des chiffres!).

Microsoft ne sera pas beaucoup manqué

Beaucoup de bruit a été fait du départ de Microsoft du CES, probablement le sujet le plus discuté cette année dans les coulisses du salon.

Une chose est claire, il semble que la décision du géant américain n’ a choqué personne, et que personne ne semble particulièrement désemparé par le départ de l’entreprise.

Honnêtement, cela fait d’ailleurs maintenant quelques années que je ne vais ni aux présentations de Steve Ballmer, ni au kiosque de la compagnie dont la présence était de plus en plus superficielle (en fait, le kiosque de Microsoft rappelle presque plus un kiosque d’une compagnie de jeux vidéo tellement sa Kinect et sa console Xbox y prennent une place importante. Évidemment, c’est toutefois plutôt l’E3 qui bénéficiera des annonces importantes dans ce domaine).

Il faut dire aussi que l’excuse officielle de Microsoft pour justifier son départ – que la date du salon ne correspond pas à ses lancements – tient quand même assez la route (même s’il peut y avoir plus derrière cette histoire).

Curieusement d’ailleurs, Windows 8 ne figure dans à peu près aucun (ou si peu) palmarès sur le CES 2012, même si le lancement du système d’exploitation risque très fort d’être l’une des plus grosses nouvelles techno de l’année.

Les écouteurs: le nouveau Klondike

La chose a été abondamment rapportée, mais les émules de Dr. Dre et des écouteurs Beats abondaient au CES 2012, avec une bonne présence notamment des écouteurs Soul de Ludacris et des Sync de 50 Cents.

Une quantité assez impressionnante d’autres écouteurs a aussi été présentée au salon.

Le succès financier de Beats n’y est certainement pas pour rien.

Il faut dire que les écouteurs permettent généralement aux fabricants d’obtenir une bonne marge de profit (contrairement aux ordinateurs, par exemple), et que ceux-ci doivent régulièrement être changés.

Quand il y a une piasse à faire…

Les maisons (etc.) intelligentes : tranquillement pas vite…

Voilà maintenant quelques années que de plus en plus de petites et de grandes compagnies comme LG tentent d’introduire les concepts de maisons intelligentes, d’électroménagers intelligents et d’appareils connectés.

Si l’offre des compagnies s’améliore d’année en année, aucune solution optimale n’a vraiment été présentée encore une fois en 2012.

LG intègre par exemple la numérisation de listes d’épiceries dans ses réfrigérateurs, une bonne idée, mais qui risque de demander tellement de temps (lorsque l’on rempli le réfrigérateur et lorsque l’on prend un produit) qu’il est clair que le petit écran intelligent intégré à l’électroménager ne sera jamais utilisé à son plein potentiel dans sa forme actuelle.

Certains produits sont aussi pertinents et bien conçus, comme le thermostat Nest – dont le design a été assuré par une partie de l’équipe qui a produit l’iPod d’Apple – qui apprend des habitudes de l’usager et qui ajuste automatiquement par la suite la température en fonction de ses habitudes. Un tel appareil se doit toutefois ultimement d’être intégré dans une solution plus générale.

Pour percer, la domotique doit devenir plus abordable, et ses composantes doivent être compatibles entres-elles. Un usager ne devrait pas par exemple avoir à utiliser trois applications différentes pour contrôler son thermostat, son lavage et son éclairage.

Ce que j’ai observé au CES 2012 me donne l’impression encore une fois qu’on est encore bien loin d’y arriver.




5 commentaires »

  • mapple a dit:

    Les maisons intelligentes existent en Corée du Sud. C’est certain qu’ici, ça risque d’arriver en même temps que les poules et leurs dents..

  • Deathmax a dit:

    Je ne comprend pas pourquoi on n’entend quasiment plus parler du fameux Android@home qui offrait de grandes possibilités sans investissement majeur… Moi voilà que depuis l’annonce il y a 2 ans de mémoire, plus rien ou presque plus rien

    Personnellement je serait acheteur du principe des ampoules qui avait été présenter avec le système Android@home et j’attends tjrs un principe du même genre pour les thermostats, car même programmable manque un peu de convivialité et faire le tour de la maison à chaque changement de saison devient désagréable.

    De plus dans bien des cas seulement un système X10 serait nécessaire mais tellement pas connu ou il ne manque que quelques modification pour que celui-ci offre des options intéressantes au goût du jour. (http://www.x10.com/)

    Pourquoi on utilise pas le câblage électrique de la maison pour nous permettre de transférer l’information entre les appareils et seulement avoir une boîte connecter au réseau électrique et faire le lien au Wifi pour contrôler le tout via mon android…

    Il y a aussi Microsoft qui voulait faire dans le domaine de la domotique sans jamais avoir rien sortie… de mémoire c quand Bill Gates était encore à la direction au sein de l’entreprise et qu’il avait acheté sa nouvelle maison, entièrement automatisé..

    Mais bon j’attends encore…

  • Deathmax a dit:

    Effectivement d’un autre côté je me demande si le CES ne perd pas au détriment de d’autre show, tel celui des cellulaires d’ici 2 mois de mémoire, les show propre à Apple et Google et autre…

    Personnellement ce qui me déçoit le plus c’est la peu dévolution de googletv ou des autres smart tv de ce monde…. il me semble que c’est assez tranquille de ce côté

    Nous avons eu vizio, Sony et LG mais sans avoir de vrais appareils qui pourrait changé l’utilisation que nous faisont avec la TV.

    J’ai tjrs mon petit LG Smarttv Upgrader lg600 à la maison qui fait le travail mais reste quand même lent et à ces limitations. Je ne suis pas encore prêt à changer ma télé qui n’as que 2 ans… L’options c’est p-ê d’aller vers un xstreamer mais qui ont eux aussi leur lacune.

    Et le principe de mettre un ordinateur branché à la télévision, j’ai déjà fait mais le problème c’est le temps d’attendre pour l’ouverture de l’ordinateur et le principe du clavier et souris sans fils manque un peu de convivialité quand on n’est assis sur un divan…

  • Maxime Johnson a dit:

    @Deathmax:

    Android@home n’a pas encore 1 an, il va falloir attendre un peu plus avant que ça décolle.

    Je pense aussi que c’est par là que passe la solution.

    Pour ce qui est de passer l’info par le câblage électrique, c’est une bonne idée, mais il faut voir si c’est plus ou moins cher qu’une puce Wi-Fi. Dans tous les cas, je pense que la majorité des utilisateurs potentiels de la domotique possèdent aussi un réseau Wi-Fi de toute façon.

    Pour ce qui est de Google TV, il y a eu quelques annonces, mais c’est plutôt à plus long terme. Marvell a par exemple lancé un système intégré qui devrait permettre aux manufacturiers de rendre leurs téléviseurs compatibles avec Google TV pour 25$ seulement. Ça risque de rendre la plateforme assez populaire.

    Finalement, LG a aussi annoncé deux nouveaux Smart TV Upgrader, dont un beaucoup plus puissant.

  • Quelques technologies au service de l’imagination | Trendscape | Écran de veille a dit:

    [...] LaSalle livre ses coups de cœur, ses incontournables et ses trouvailles. De son côté, Maxime Johnson dresse un bilan assez complet de l’événement qui aura été, si l’on se fie à son analyse, [...]

Laissez un commentaire!

Ou commentez sur votre propre site avec le rétrolien.

Vous pouvez utiliser ces balises:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Ce blogue supporte Gravatar. Pour obtenir votre avatar, enregistrez-vous à Gravatar.

©2009-2013 Maxime Johnson - Tous droits réservés.
Les annonceurs qui désirent afficher leur bannière publicitaire sur notre site Internet peuvent communiquer avec notre maison de représentation publicitaires ATEDRA.COM. Contactez-les en téléphonant au 514-448-2236 ou sur www.atedra.com