Techno » Livres électroniques

Cinq choses à considérer avant de donner une liseuse pour Noël

Publié par Maxime Johnson le 16 décembre 20118 commentaires

Avec leurs nouveaux prix abordables, et avec la démocratisation des livres électroniques, les liseuses trônent au sommet des listes de cadeaux cette année. Est-ce qu’une liseuse est un bon cadeau à donner? Il n’y a malheureusement pas de réponse unique, et cela dépend notamment de la personne qui va la recevoir. Voici quand même cinq choses à considérer avant d’en offrir une pour Noël.

1 – Une liseuse est un bon appareil électronique
Une liseuse permet de lire des livres aussi bien que s’ils étaient en format papier. Leur autonomie est excellente, souvent jusqu’à un mois, et elles permettent de trimballer avec soi des milliers de livres (même si des dizaines seraient bien assez!). La possibilité d’agrandir les lettres est également un superbe avantage pour ceux dont les yeux ne sont plus ce qu’ils étaient.

Lire un livre électronique est également beaucoup plus agréable sur un lecteur de livres électroniques que sur une tablette, où l’écran lumineux fatigue les yeux, et où le poids de l’appareil peut devenir embêtant.

2 – La sélection d’ouvrages francophones laisse à désirer
Que vous achetiez vos livres électroniques par iBooks, La Hutte, Jelis.ca, Google Books, Kobo Books, la sélection de livres francophones laisse à désirer.

Entendons-nous, l’offre est vraiment meilleure qu’il n’y a pas si longtemps (et elle ne peut aller qu’en s’améliorant), mais il n’y a pas tout ce que l’on recherche (l’auteur de Millenium Stieg Larsson, par exemple, n’est pas disponible en français), surtout si on utilise une seule boutique pour magasiner ses bouquins.

Si la personne à qui vous donnez une liseuse ne lit qu’en français, elle pourra donc s’acheter quelques livres électroniques, mais elle devra aussi continuer de visiter sa librairie du coin (ce qui n’est ceci dit pas un problème non plus).

Mise à jour: Notons toutefois que la situation s’améliore. Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) a par exemple annoncé le 19 décembre le début d’un projet pilote pour louer des livres francophones d’auteurs comme Dany Laferrière, Chrystine Brouillet, Gil Courtemanche, Perrine Leblanc, Yann Martel, Anne Hébert, Patrick Senécal, Rawi Hage, Jocelyne Saucier et Nicolas Dickner. 3000 ouvrages seulement sont disponibles pour l’instant, mais l’ouverture de l’institution vers le livre électronique marque définitivement un pas dans la bonne direction.

Voici un tutoriel pour emprunter un livre québécois gratuit avec une liseuse.

3 – Les liseuses sont simples, mais…
Les liseuses sont généralement assez simples à utiliser, mais elles le sont généralement moins lorsque l’on sort de leur environnement délimité par le manufacturier. Acheter des livres sur Kobobooks et les lire sur sa Kobo WiFi est par exemple facile, mais les acheter sur jelis.ca et les transférer par la suite sur sa liseuse Kobo l’est beaucoup moins.

Les boutiques intégrées aux liseuses sont aussi généralement peu efficaces, et mieux vaut gérer ses achats à l’aide d’un ordinateur.

4 – Les livres électroniques sont moins chers, mais pas tant que ça
Les livres électroniques sont moins chers que leur équivalent papier. Dans certains cas, la différence est énorme (les ouvrages universitaires sont un exemple), mais dans d’autres, la différence est minime. Généralement, on peut toutefois s’attendre à économiser de 20 à 30% sur le prix d’achat (si on achète ses livres neufs, et non usagés, évidemment).

S’acheter un lecteur de livres électroniques pour soi n’est donc pas toujours une bonne façon d’économiser. Mais pour un cadeau, le calcul n’est évidemment pas le même.

5 – Toutes les liseuses ne se valent pas
Au Canada, les liseuses de deux compagnies se démarquent pour l’instant sur le marché. Celles de Kobo (La Kobo Wi-Fi à 109,99$ et surtout la Kobo Touch à 139,99$), et la Reader Wi-Fi de Sony (169,99$, mais parfois moins).

La Kindle Wi-Fi à 109$ d’Amazon est un choix qui aurait pu être intéressant, mais celle-ci est incompatible avec le populaire format de livres électroniques ePub. Plusieurs livres électroniques francophones (ceux de Matthieu Simard, par exemple) sont toutefois offerts dans ce format, ce qui rend la liseuse d’Amazon problématique au Québec.

Notons finalement que certaines boutiques offres des liseuses numériques génériques encore plus abordables. Je ne les ai pas toutes essayées, il peut donc y avoir de petits bijoux cachés, mais généralement, celles-ci sont moins performantes, et prennent par exemple longtemps avant de tourner une page.




8 commentaires »

  • Pierre a dit:

    Bien d’accord avec ton article qui résume bien la situation. Cependant, j’ai longtemps pensé que l’offre en livre francais était du au fait que les livres francais n’étaient pas créé en francais et je me suis rendu compte dernièrement que ce n’est pas le cas. Si tu regardes le site amazon.fr, il y a eu un enorme changement avec ce qu’il y avait l’an passé. Par exemple, Millenium y est disponible en francais, et tout pleins d’autres titre.

    Je suis propriétaire d’un kindle mais je ne peux pas acheter mes livres sur amazon.fr, ce qui est très dommage.

    De plus, il est vrai de dire que le Kindle ne lis pas les EPUB, mais je parviens assez facilement à convertir les livres q

  • Pierre a dit:

    Bien d’accord avec ton article qui résume bien la situation. Cependant, j’ai longtemps pensé que l’offre en livre francais était du au fait que les livres francais n’étaient pas créé en francais et je me suis rendu compte dernièrement que ce n’est pas le cas. Si tu regardes le site amazon.fr, il y a eu un enorme changement avec ce qu’il y avait l’an passé. Par exemple, Millenium y est disponible en francais, et tout pleins d’autres titre.

    Je suis propriétaire d’un kindle mais je ne peux pas acheter mes livres sur amazon.fr, ce qui est très dommage. Il y a quelque chose qui empêches ces livres d’entrer au canada.

    De plus, il est vrai de dire que le Kindle ne lis pas les EPUB, mais je parviens assez facilement à convertir les livres que j’achetes chez archambault.ca (format EPUB) avec le logiciel gratuit calibre (http://calibre-ebook.com/)

  • Tiago a dit:

    Salut Maxime!

    Je viens de lire ton article sur les liseuses et je voulais savoir si tu en avais une présentement?
    Si oui, je voulais connaître ton expérience sur la gestion des ebooks avec Calibre? Les nouvelles, les livres avec vérous, les pdf réguliers, etc.
    Je t’avoue que je ne sais pas trop. Je regarde un peu pour peut-être l’offrir à quelqu’un à la maîtrise qui lit beaucoup de pdf pour ses cours. Il annote les pdf avec Adobe Pro et il utilise aussi Zotero (excellente intégration avec Firefox et la version standalone s’en vient) pour la gestion bibliographique.

    http://calibre-ebook.com/

  • Maxime Johnson (author) a dit:

    @Pierre: oui, en effet, le problème en est souvent un de droits d’auteur. Pour ce qui est de Calibre, oui, cela permet souvent de contourner des problèmes (pour lire un EPUB avec la Kodo, par exemple), mais ce n’est pas tout le monde qui est à l’aise avec le logiciel… Il est complet, mais pas exactement intuitif…

    Si c’est pour soi et qu’on est à l’aise avec la technologie, ça va, mais pour un cadeau, ça peut être plus problématique…

    @Tiago: oui, et j’utilise Calibre, plus pour les conversions que pour la gestion en tant que telle, par exemple.

    Honnêtement par contre, la lecture des PDF n’est pas particulièrement exceptionnelle avec les liseuses, si tu veux mon avis… Disons que dans ces cas, une tablette est souvent plus efficace.

  • Richard a dit:

    Bonjour!

    Juste pour vous informer que le premier tome de Millenium est disponible sur Archambault.ca (ancien jelis.ca je crois)donc les livres numériques en français sont de plus en plus disponible. Pour ma part j’attends avec impatience les livre de Michel Tramblay qui est lui même adepte de liseuse électronique.

  • Jocelyne Dupuis a dit:

    Bonjour, j’ai un ebook depuis plus de 2 ans et je trouve beaucoup de livres en français sur le site de la FNAC en France…. Il faut vérifier le coût car les prix sont en euros, mais il y a un très grand choix.

  • helene a dit:

    bonjour,
    je suis intéressée par une liseuse ainsi que ma fille qui est k
    écrivain mais a déjà ce qu’il lui faut pour écrire, juste pour dire qu’elle lit énormément et partout surtout le tgv
    J’ai vu que vous étiez journaliste donc vous connaissez bien le sujet
    nous sommes en décembre 2012 je suppose que tout a évolué
    que proposez vous maintenant ?

  • lynda a dit:

    bonjour je ne sais vraiment pas a qui je m adresse .bon mon probleme est que j ai une liseuse mais je ne suis pas capable de trouver une place qui a mon livre cinquante nuance plus claires par 3-l james. quand je vais sur des sites de bibliothèque je ne comprend pas comment faire pour avoir accès a des livres je demande de l aide

Laissez un commentaire!

Ou commentez sur votre propre site avec le rétrolien.

Vous pouvez utiliser ces balises:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Ce blogue supporte Gravatar. Pour obtenir votre avatar, enregistrez-vous à Gravatar.

©2009-2013 Maxime Johnson - Tous droits réservés.
Les annonceurs qui désirent afficher leur bannière publicitaire sur notre site Internet peuvent communiquer avec notre maison de représentation publicitaires ATEDRA.COM. Contactez-les en téléphonant au 514-448-2236 ou sur www.atedra.com