Techno » Téléphonie

Dix questions pour comprendre la nouvelle entente entre Nokia et Microsoft

Publié par Maxime Johnson le 11 février 20119 commentaires

Le nouveau PDG de Nokia Stephen Elop, un Canadien anciennement de chez Microsoft, devait annoncer ce matin aux investisseurs de la compagnie un changement d’orientation pour sa compagnie. Tel que prévu, ce changement s’avère majeur, et implique notamment l’adoption de la plateforme Windows Phone 7 par le géant finlandais. Voici 10 questions pour y voir un peu plus clair dans cette entente.

Quel est le portrait actuel de Nokia?

Même si Nokia est toujours le principal vendeur de téléphones cellulaires au monde, et même si sa plateforme Symbian est encore le principal système d’exploitation au monde (selon les grandes firmes d’analystes), Nokia va plutôt mal.

Les parts de marché de Symbian déclinent constamment, sa présence dans les pays émergents, bien que forte, décline également, ses ventes dans les appareils haut de gamme sont pour ainsi dire inexistantes, et les critiques démolissent systématiquement tous les téléphones que lance la compagnie depuis maintenant quelques années.

Jusqu’à hier, la stratégie de Nokia comportait deux plateformes différentes :

MeeGo: la plateforme d’avenir de Nokia, née de son partenariat avec Intel, qui allait pouvoir être utilisée sur des ordinateurs, des téléphones cellulaires, dans les voitures et dans les téléviseurs.

Le travail sur l’architecture de MeeGo avançait rondement, mais l’interface pour téléphones cellulaires n’était pas encore prête. Nokia devait lancer ses premiers appareils MeeGo cette année.

Symbian: le système d’exploitation classique de Nokia, qui venait tout juste d’atteindre une nouvelle version (Symbian^3). Symbian se dirigeait selon toutes vraisemblances sur tout le reste des appareils de la compagnie. La dernière mouture de Symbian, bien qu’innovante à plusieurs égards, souffrait toutefois d’une interface déficiente.

Qu’elle est la nouvelle entente entre Microsoft et Nokia exactement?
Pour résumer l’entente en une seule idée, Windows Phone 7 devient le nouveau système d’exploitation principal de la compagnie.

Quel futur y a-t-il pour Symbian et MeeGo sous la nouvelle entente?

Symbian : selon Stephen Elop, Symbian devient une « plateforme de franchise » (peu importe ce que ça veut dire), qui devrait encore se vendre sur environ 150 millions d’appareils au cours des prochaines années.

Stephen Elop estime que Symbian pourra encore rentabiliser les investissements précédents de la compagnie, mais il semble que ce soit un système de transition, dont l’avenir à long terme est plutôt incertain.

MeeGo : Nokia va lancer un produit MeeGo cette année (un téléphone? une tablette? un ordinateur?), mais il faut s’attendre à un lancement en douce, puisque ce sera un produit exploratoire, pour les geeks, un peu comme son N900 actuel.

Par la suite, MeeGo devient un « projet » ouvert, qui mettra son emphase sur l’exploration à long terme. J’ai bien hâte de voir ce que l’autre moitié derrière MeeGo, Intel, aura à dire sur le sujet.

Pourquoi laisser tomber Symbian et MeeGo?

Selon Nokia, MeeGo – la plateforme d’avenir de Nokia – n’était pas assez avancée pour faire sa place rapidement dans le marché. Avec Windows Phone 7, Nokia devrait parvenir à lancer rapidement de nouveaux appareils hauts de gammes très potables.

Symbian n’était plus considérée comme la principale plateforme d’avenir de la compagnie depuis un petit bout déjà.

Qu’est-ce que Microsoft a à gagner avec cette entente?
À mon avis, c’est surtout Microsoft qui sort gagnant de cette entente.

Jusqu’à ce jour, WP7 était toujours un système d’exploitation secondaire pour les manufacturiers (LG, Samsung et HTC, par exemple, sont beaucoup plus intéressés par Android que Windows Phone 7).

Avoir un grand manufacturier comme Nokia qui décide que WP7 devient sa priorité pourra grandement aider le momentum de la plateforme.

Microsoft pourra aussi profiter du jour au lendemain de toutes les ententes entre Nokia et les opérateurs à travers le monde, ce qui risque de s’avérer pratique dans les pays où les cartes de crédit sont moins courantes.

Microsoft profitera également de l’expertise de Nokia dans les développements futurs de WP7, notamment en ce qui a trait aux supports linguistiques, aux cartes et au design matériel.

Qu’est-ce que Nokia a à gagner avec cette entente?
Il semble que Nokia soit privilégié par son entente par rapport aux autres manufacturiers, mais ce n’est pas clair comment ces privilèges se reflèteront.

Ceci dit, il est acquis que Nokia pourrait mener la future offensive de Microsoft dans le marché des téléphones d’entrées de gamme (Windows Phone 7 ne demeurera donc pas une plateforme haut de gamme uniquement éternellement), ce qui pourrait avoir de gros impacts à long terme.

À court terme, Nokia pourra surtout se sortir du bourbier dans lequel la compagnie s’enlise depuis quelques années avec Symbian.

Pourquoi ne pas avoir choisi Android plutôt que WP7?

Selon Stephen Elop, il aurait été trop difficile de se différencier sur Android. La compétition féroce rendait également la plateforme moins attrayante financièrement.

Mais pourtant, Windows Phone 7 n’est-il pas l’antithèse de la différenciation?

Windows Phone 7 est pour le moment la plateforme la plus rigide sur le marché, à cause de Microsoft qui exige des caractéristiques minimales à tous ses manufacturiers. Il est pour l’instant presque impossible de se différencier sur WP7.

Selon Steve Ballmer, le partenariat entre Microsoft et Nokia n’est pas exclusif, mais «certaines choses que font Microsoft avec Nokia sont uniques, ce qui permettra à Nokia de se différencier».

J’imagine qu’il faudra attendre pour en savoir un peu plus.

Y aura-t-il des répercussions sur le personnel de Nokia?
Malheureusement, il devrait y avoir des coupures substantielles dans le personnel de Nokia à travers le monde. Il ne faudrait pas s’étonner si les emplois reliés à Symbian étaient le plus affectés.

Personnellement, je ne serais pas non plus étonné de voir les développeurs les plus talentueux de MeeGo quitter le bateau volontairement (le dirigeant à la tête de MeeGo a d’ailleurs démissionné hier).

Est-ce que Nokia fait une bonne affaire?

La question à quelques milliards…

Une chose est certaine, Nokia n’avait pas le choix de bouger. Le travail pour corriger Symbian semblait insurmontable, MeeGo était loin d’être complété et la compagnie ne pouvait pas se permettre d’accumuler les échecs éternellement.

La question n’est donc pas de savoir si Nokia a bien fait de bouger, mais plutôt si la compagnie bouge dans la bonne direction.

À première vue, il est plutôt étrange de miser sur Windows Phone 7 plutôt que sur Android, considérant le gouffre qui sépare les deux plateformes. En fait, si Nokia voulait sauver les meubles à tout prix, il aurait probablement été plus sécuritaire de se virer vers la plateforme de Google.

À long terme, Nokia n’imagine toutefois pas une course à deux joueurs comme à l’heure actuelle (Android et iOS), mais plutôt une course à trois joueurs avec WP7 également (désolé BlackBerry et WebOS!).

Et dans cette optique, il est vrai qu’il serait probablement plus intéressant pour la compagnie d’être le développeur principal de Windows Phone 7 que d’être un développeur secondaire d’Android.

Et, il faut le reconnaître, Windows Phone 7 a beaucoup plus de chances de gagner en popularité au cours des prochaines années avec Nokia à son bord.

Le pari de Stephen Elop est audacieux, car il repose sur le succès potentiel de Windows Phone 7.

Mais c’est généralement plus en jouant d’audace qu’en sauvant les meubles que l’on réussit de bons coups.




9 commentaires »

  • Deathmax a dit:

    Moi aussi un peu déçu que ce ne soit pas avec Android.

    Car les produits de qualité Nokia avec le système Android serait selon moi un très bon mix.

    Je crois que cette décision devras aussi être pris du Côté de RIM qui selon moi est un peu comme Nokia mais vlà 2 ou 3 ans. Il risque de voir la concurence de plus en plus leur chauffer les fesses et le chasse gardé des entreprises risque de s’éffriter avec le temps.

    Mais bon voyons maintenant ce que la RIM va faire avec ses futures téléphone et tablette, possiblement que l’arrimage avec Android va de soit dans leur cas. C’est en bonne voix de se faire pour la tablette de RIM.

    P-ê que tu pourras nous en dire un peu plus…

  • Maxime Tremblay a dit:

    C’est une excellente nouvelles jusqu’à un certain point. Bon c’est clair que ce n’est pas bien pour les employés chez Nokia qui perdront leurs emplois, mais au niveau du marché, Nokia reste un constructeur de qualité.

    En s’alliant avec Microsoft, la plateforme pourra s’exprimer d’avantage et offrir plus de concurrence au iOS et Android. Bref, la concurrence c’est bien :)

  • bob a dit:

    Je crois que c’est une bonne chose pour Microsoft, mais une mauvaise pour Nokia. Nokia ne réussira pas plus à se différencier des HTC, LG, Samsung, etc. avec WP7 qu’avec Android. Pire, contrairement à ses concurents, Nokia n’offrira qu’un seul choix d’OS. Nokia vient aussi de perdre 1 an de ventes, car il faudrait être stupide pour acheter une plateforme abandonné par son fabricant comme Symbian ou Meego.
    Nokia a été beaucoup trop lent à réagir. Ils auraient du y penser il y a 2-3 ans, c’était pourtant facile à voir que Symbian n’allait nulle part.

  • Deathmax a dit:

    @bob Je crois que Symbian va resté pour leur modèle d’entré de gamme (il compte vendre 150 millions de téléphone avec ce système en 2011) mais effectivement qui va vouloir d’un téléphone avec leur Symbian qui inévitablement va finir par mourrir. Combien de temps avant de nous présenter des produits WP car selon moi, les ventes risque d’être désastreuse avant les premiers modèle WP.

    Je crois que c’est effectivement un peu tard pour Nokia.

  • Max) a dit:

    À noter: Stephen Elop travaillait avant pour Microsoft

  • mapple a dit:

    Encore une décision de jambon de Nokia. Cette compagnie va toujours nous surprendre…Cependant, Microsoft se trouve un autre partenaire pour le hardware. Nokia=Fail, Microsoft=Good Call

    Revenons à nos cosmiques de Nokia…
    En même temps, l’ancien PDG (ou CEO) de Nokia avait dit que le système Android était l’équivalent de s’uriner sur soit pour ce réchauffer. Fort à parier que les patrons de Google s’en souviennent très bien de cette citation idiote d’un patron idiot d’une compagnie qui va nul part.

    Nokia aurait tout a gagné d’aller quand même vers Android. WIN7 ? Trop peu trop tard.

    @Bob: Oui c’était facile de voir que Symbian était de la crap, mais les big boss de Nokia avaient le QI inférieur à une autruche…

    @Maxime: Crois-tu que WebOS va revenir en force, car après tout, c’est possiblement le plus bel OS. (Surtout que HP n’est pas une compagnie de petit cabochon, ils pourront surement soutenir WebOS longtemps).

  • bob a dit:

    L’action de Nokia a perdu 25% depuis l’annonce. Je crois que ça reflète bien à quel point c’était une mauvaise décision.

  • melyssalouis a dit:

    Moi j’ai un Windows 8 puis je l’aime beaucoup mais il beaucoup de problème physique je voudrais savoire si la compagnie pourrais faire quelque chose pour moi

  • Maxime Johnson (author) a dit:

    Ça va dépendre du moment de l’achat. Si c’est moins d’un an, ça ne devrait pas poser problème.

Laissez un commentaire!

Ou commentez sur votre propre site avec le rétrolien.

Vous pouvez utiliser ces balises:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Ce blogue supporte Gravatar. Pour obtenir votre avatar, enregistrez-vous à Gravatar.

©2009-2013 Maxime Johnson - Tous droits réservés.
Les annonceurs qui désirent afficher leur bannière publicitaire sur notre site Internet peuvent communiquer avec notre maison de représentation publicitaires ATEDRA.COM. Contactez-les en téléphonant au 514-448-2236 ou sur www.atedra.com