Techno » Téléphonie, Test, Toujours d'actualité

Test du Samsung Galaxy S5

Publié par Maxime Johnson le 3 avril 201410 commentaires

sgs5

Voilà bientôt cinq ans que Samsung domine le marché des téléphones Android, en grande partie grâce à sa populaire gamme Galaxy S, dont le cinquième modèle sera lancé au Canada le 11 avril prochain. Un téléphone peut-être sans surprise, mais qui représente toutefois une valeur sûre: un appareil fiable, de bonne qualité et sans aucun défaut majeur.

Design
back

Voilà maintenant trois générations que Samsung offre une certaine constance dans son design, avec quelques légères améliorations année après année seulement.

Dans le cas du Samsung Galaxy S5, celui-ci offre toujours le même boîtier de plastique avec son large bouton central sous l’écran, mais le téléphone se distingue quand même du Galaxy S4 par sa bordure en apparence métallique et une finition arrière matte offrant un peu de texture. Des changements mineurs, qui font toutefois du S5 un appareil plus joli et plus agréable à tenir en main, malgré qu’il soit légèrement plus épais que l’année dernière.

Autre nouveauté cette année, le port USB est désormais recouvert d’un gros capuchon, qui permet d’empêcher l’eau et la poussière de pénétrer dans le téléphone, comme nous le verrons plus loin.

Comme toujours, le couvercle arrière du téléphone peut être enlevé, ce qui permet d’insérer une carte microSD ou d’enlever la pile. Cette dernière caractéristique, longtemps considérée comme essentielle par plusieurs, est devenue de plus en plus rare chez les téléphones haut de gamme.

Une seule nouveauté apportée au design du Samsung Galaxy S5 me déplaît: son bouton d’accueil, désormais surélevé à cause du lecteur d’empreintes digitales intégré.

Visuellement, on n’y voit rien, mais lorsque l’on glisse son doigt pour déverrouiller le téléphone, celui-ci gratte son pouce d’une façon assez désagréable. En plus, le glissement n’est pas très naturel pour le pouce, surtout d’une main. Bref, l’expérience d’utilisation commence mal dès que l’on ouvre son appareil.

À ce compte, Samsung pourrait en apprendre un peu d’Apple et de HTC, qui tablent plutôt sur une bonne expérience d’utilisation : on aime se servir de l’iPhone 5S et du HTC One (M8), ou même simplement les tenir entre nos mains. Ce n’est pas le cas avec le Samsung Galaxy S5.

Caractéristiques

cote

Côté caractéristiques, le Samsung Galaxy S5 représente – comme tous les nouveaux téléphones Android haut de gamme lancés ces temps-ci – une évolution assez mineure du Samsung Galaxy S4.

Le processeur de l’appareil passe par exemple d’un Snapdragon 600 à un Snapdragon 801. Le nouveau processeur montre bien ses muscles dans les différents tests benchmarks auxquels on soumet le téléphone, mais dans la vie de tous les jours, l’utilisateur moyen n’y verra que du feu. Sa pile est pour sa part légèrement plus grande, à 2800 mAh plutôt que 2600 mAh.

L’écran Super AMOLED de 1080p passe quant à lui de 5 pouces à 5.1 pouces. Celui-ci est toutefois particulièrement réussi. Les couleurs sont vibrantes, et l’écart de luminosité possible est le plus grand qu’il m’ait été de voir sur un téléphone intelligent. À son plus sombre, le Samsung Galaxy S5 est de loin plus sombre que n’importe quel autre téléphone sur le marché, et à son plus lumineux, il est parmi les plus clairs disponibles.

L’appareil offre aussi d’autres nouveautés un peu plus mineures (du moins pour la plupart des utilisateurs), comme le support de nouvelles bandes LTE et une connexion Wi-Fi plus rapide.

De nombreuses caractéristiques demeurent finalement inchangées, comme la quantité de RAM et la capacité.

Samsung offre aussi quelques nouvelles fonctionnalités plus importantes avec son appareil. Les voici :

Lecteur d’empreintes digitales
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai mentionné plus haut le lecteur d’empreintes digitales, que j’ai trouvé pénible à utiliser. Non seulement le glissement du doigt n’est pas naturel sur un téléphone intelligent (surtout lorsqu’on l’utilise d’une seule main), mais en plus, la sensation sur sa peau est carrément désagréable. Rappelons qu’avec l’iPhone 5S d’Apple, il suffit plutôt de poser son doigt sur le bouton pour déverrouiller l’appareil.

Malheureusement, les défauts du lecteur ne s’arrêtent pas à son design.

Ainsi, le taux d’erreur dans la lecture de l’empreinte est beaucoup plus élevé que sur l’iPhone 5S, et on peut y enregistrer que trois doigts.

Personnellement, j’enregistre généralement plusieurs fois un même doigt avec les lecteurs d’empreintes digitales, pour m’assurer d’avoir une bonne lecture sous tous les angles possibles. Dans ce cas-ci, on est donc assez limité si on désire inscrire d’autres doigts (comme un second pouce et un index, ou celui d’une seconde personne).

Considérant tous ces défauts, je ne crois tout simplement pas que j’utiliserais le lecteur d’empreintes digitales du Samsung Galaxy S5 à long terme.

Moniteur de rythme cardiaque
capteur écran

Samsung a lancé l’année dernière son application S Health, pour suivre par exemple sa consommation alimentaire quotidienne et le nombre de pas parcourus en une journée.

Cette année, la compagnie en rajoute avec à un moniteur de rythme cardiaque, placé tout juste sous l’appareil photo à l’arrière du téléphone.

La technologie est impressionnante, mais pas toujours constante, malheureusement. En trois prises successives, mon rythme est par exemple passé lors d’un test de 55 bpm à 82 bpm à 73 bpm.

Et non, avant que vous ne vous inquiétiez, le problème n’est pas dû à mon cœur, mais bien au téléphone! Après plusieurs tests, la mesure s’est d’ailleurs finalement stabilisée vers les 65 bpm.

Bref, si vous avez le temps de prendre plusieurs mesures, vous pourrez probablement avoir une bonne idée de votre rythme cardiaque. Mais le pourcentage d’erreur me semble assez élevé après une seule prise.

Notez que je n’ai pas essayé le moniteur pendant un entraînement soutenu, ni comparé les résultats avec un appareil plus spécialisé. Si le moniteur de rythme cardiaque est un facteur important pour vous, ces informations pourraient être à considérer.

Résistant à l’eau et à la poussière
eau

Une autre nouveauté du Samsung Galaxy S5, elle, est plus intéressante. L’appareil offre une protection IP-67, qui lui garantit une résistance à la poussière et à l’eau (1 mètre de profondeur, pendant 30 minutes).

Voilà qui est une excellente nouvelle, surtout pour les personnes plus maladroites.

Le plus beau est que cette nouvelle résistance est offerte sans aucun compromis. Le téléphone n’est pas plus épais et pas plus lourd qu’un appareil régulier, et seul le capuchon du port USB trahit la protection IP-67. Bref, les consommateurs y gagnent sur absolument toute la ligne.

Notons que le Samsung Galaxy S5 n’est toutefois pas robuste, et que celui-ci est donc autant vulnérable aux chocs que ses prédécesseurs.

Port USB 3.0
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tout comme le Samsung Galaxy Note 3, le Samsung Galaxy S5 est désormais équipé d’un port USB 3.0, qui devrait permettre de transférer plus rapidement ses photos, ses vidéos et sa musique de l’appareil vers un ordinateur compatible (la plupart des ordinateurs vendus au cours des dernières années possèdent maintenant un port USB 3.0).

Malheureusement, le téléphone ne sera pas offert avec un câble USB 3.0, la plupart des utilisateurs ne pourront donc pas en profiter. Ce n’est toutefois pas tout le monde qui en aurait bénéficié de toute façon, l’absence du câble ne me dérange donc pas trop. Ceux qui voudront profiter de la vitesse offerte n’auront qu’à acheter un câble compatible, qui peut être trouvé pour moins de 4$ sur le web.

Appareil photo

baseball

poteau

rock

Le Samsung Galaxy S5 offre un capteur de 16 mégapixels un peu plus grand qu’auparavant, à 1 / 2,6 pouces (taille des pixels : 1,2 micromètre). Les photos de 16 mégapixels sont toutefois limitées aux clichés offrant un ratio « Grande », celui de l’écran du téléphone, tandis que les photos 4 :3 sont toujours limitées à 12 mégapixels.

Celui-ci permet aussi la prise de vidéo HD (incluant HDR), ainsi que la prise de vidéos 4K, comme le Xperia Z2 de Sony. Son appareil photo frontal offre pour sa part un capteur de 2 mégapixels.

Bien honnêtement, je n’ai pas été particulièrement emballé par l’appareil photo du Galaxy S5, même si celui-ci n’a aucun réel défaut.

Il est franchement meilleur que celui du Nexus 5, et il est plus constant que celui du HTC One (M8), mais on ne peut pas vraiment dire qu’il se distingue pour quoi que ce soit particulièrement. Il est plus rapide que celui du Galaxy S4, mais pas plus que l’iPhone 5S ou le HTC One (M8), et il est aussi plus lent à lancer à partir de l’écran de verrouillage que ces deux derniers.

Je n’ai pas été très emballé par l’interface de l’appareil photo non plus, dont les paramètres sont particulièrement confus. Notons que l’appareil offre un mode de stabilisation pour les photos prises lorsque l’éclairage est sombre, mais celui-ci est tellement lent que vos clichés qui l’utilisent seront majoritairement flous.

Ceci étant dit, la plupart des photos prises avec le Samsung Galaxy S5 sont réussies. Les couleurs sont réalistes, et même le bruit à la noirceur n’est pas trop élevé. Il s’agit, somme toute, d’un appareil tout à fait convenable.

Logiciel

Logiciel

Le Samsung Galaxy S5 est équipé d’Android 4.4 KitKat. Comme toujours, le téléphone offre aussi une ribambelle de fonctionnalités et d’applications propres à Samsung.

Honnêtement, la liste est beaucoup trop longue pour les revoir de long en large, mais voici quand même quelques observations sur l’interface et sur certaines applications de la compagnie.

Écran de verrouillage
écran accueil

L’écran du Samsung Galaxy S5 peut être personnalisé, mais assez minimalement. On apprécie toutefois la possibilité d’y afficher les boutons de la télécommande, pour ceux qui s’en servent, ce qui rend cette dernière particulièrement facile d’accès.

Interface
interface

Quelques modifications ont été apportées à l’interface d’Android, généralement avec une certaine élégance. Les paramètres sont toutefois un véritable fouillis depuis que les différents menus ont été remplacés par des icônes. Oui, ces icônes sont jolis, mais s’y retrouver parmi les 61 pastilles proposées est souvent rébarbatif.

My Magazine
magazine

On l’avait vu sur d’autres appareils de Samsung auparavant, My Magazine est un fil de lecture accessible facilement depuis l’écran d’accueil, à l’endroit où l’on retrouverait normalement Google Now dans Android 4.4 KitKat. Celle-ci est toutefois beaucoup moins personnalisable que le BlinkFeed du HTC One (M8).

Download Booster
download booster

Le Samsung Galaxy S5 offre un mode original, Download Booster, qui permet de combiner sa connexion Wi-Fi à sa connexion LTE pour télécharger plus rapidement. L’idée est bonne, mais je doute qu’elle soit particulièrement utile. Surtout que le mode est offert seulement pour les fichiers de plus de 30 Mo seulement, et qu’il ne fonctionne pas avec les applications de la boutique Google Play, ce qui limite grandement les moments où l’utilisateur moyen pourra s’en servir.

Ultra power saving mode
noir et blanc

Sans aucun doute la nouveauté logicielle la plus intéressante de Samsung cette année. Ce nouveau mode diminue agressivement la consommation de l’appareil, en empêchant les applications non essentielles de fonctionner, en fermant la consommation de données lorsque l’écran est éteint et en fermant certaines fonctions liées à la connectivité comme le Wi-Fi et le Bluetooth. Jusqu’ici, rien de bien étonnant, mais l’écran du téléphone s’affiche aussi en noir et blanc seulement, ce qui réduit encore plus la consommation.

Vous pourrez donc utiliser votre téléphone pendant plusieurs heures, même s’il ne vous reste que quelques pourcents de votre pile. Notons que HTC devrait aussi offrir un mode similaire prochainement avec son HTC One (M8).

Voilà le genre de nouveautés qu’on espère voir plus souvent dans les interfaces personnalisées. Des fonctions qui ont une réelle utilité, et qui améliorent vraiment le système d’exploitation de Google.

Notons que j’ai toutefois éprouvé quelques problèmes de stabilité en sortant de ce mode. J’imagine toutefois que ces bogues seront réglés avec une mise à jour ultérieure.

Performances et autonomie

performance

Côté performances, vous n’aurez pas grand-chose à redire du Samsung Galaxy S5.

Celui-ci est franchement rapide, et il a obtenu des résultats impressionnants aux différents benchmarks auxquels je l’ai soumis (pour ce que ça vaut, bien sûr).

Certains pourraient regretter qu’il ne contienne que 2 Go de mémoire vive, plutôt que 3 Go pour le Sony Xperia Z2, mais je ne suis pas convaincu que la différence pourra véritablement être observée.

De toute façon, les logiciels Android ne sont généralement pas optimisés pour être compatibles avec uniquement les appareils les plus performants, vous aurez donc amplement de puissance à revendre. Et le multitâche requis sur un téléphone n’est pas de la même envergure que celui sur un ordinateur personnel non plus. Je n’aurais pas craché sur 1 Go supplémentaire, évidemment, mais je ne m’offusque donc pas de son absence non plus.

Bref, le Samsung Galaxy S5 est fluide, et il sera amplement performant pour faire rouler tout ce que vous voudrez pendant encore longtemps. Seule déception, encore une fois, le lancement de l’appareil photo à partir de l’écran d’accueil est assez long. Mais il s’agit à mon avis bien plus d’une question d’optimisation logicielle que d’une question matérielle directement.

Notons que l’appareil offre également une bonne réception et une bonne qualité audio lors des appels vocaux. Car oui, un téléphone, ça sert encore parfois à téléphoner!

Côté autonomie, le Samsung Galaxy S5 est en théorie un excellent appareil, qui a toutes les raisons de vous permettre de traverser facilement une journée chargée. Sa pile est assez grosse et son processeur est à la fine pointe de la technologie. Ses différents modes pour économiser l’énergie offrent aussi un bon ajout à l’appareil, et la pile amovible est un excellent atout pour les utilisateurs intensifs, qui n’auront qu’à acheter une pile de rechange pour leurs journées à l’extérieur du bureau.

En pratique, j’ai éprouvé quelques légers problèmes par contre, principalement à cause d’applications boguées comme Samsung Quick Connect qui déchargeaient la pile. Malgré tout, l’autonomie était suffisante pour traverser une journée complète. Dans tous les cas, la présence des modes de faible de consommation et de la pile amovible en font un appareil sur lequel les utilisateurs intensifs pourront se fier.

Prix et disponibilité

Le Samsung Galaxy S5 devrait être lancé chez Bell, Rogers, Telus, Fido, Koodo, Virgin Mobile et Vidéotron à compter du 11 avril prochain. L’appareil devrait être offert pour 249$ avec une entente de deux ans et un forfait d’au moins 70$ ou 80$ par mois, selon l’opérateur.

Il s’agit sans aucun doute d’un des meilleurs téléphones sur le marché, un appareil sans aucun défaut majeur, qui devrait répondre à vos besoins pour encore longtemps.




10 commentaires »

  • #myteddyland : EXCLU > Le 1er test complet du Samsung Galaxy S5 (vidéo en français de 18 minutes) | myteddyland a dit:
  • alain a dit:

    Le prix à l’achat sera élevé je pense. Mais est ce que ses caractéristiques justifieront ce prix élevé par rapport au nexus 5? Je vois bien l’avantage sur l’immersion dans l’eau, pour le reste, qu’en pensez vous?

  • bob a dit:

    Aucun téléphone à 600-700$ ne justifie son prix par rapport au Nexus 5.

  • Sorano a dit:

    Sutout que le plus part du monde ne change rien du téléphone par défault , le fond d’écran reste le meme et les icones ne change pas de place , ces juste cool d’avoir un téléphone comme les autres , Android est tellement modifiable de a a z , ces une honte pour les noob qui ce paye un telephone a 700$ et je dirais que 80% du monde ne fond rien d’autre que d’appuyer au centre pour retrouver leur applications , aucun widgets , home !

  • jim a dit:

    Le processeurs est pas la même version que dans le htc one m8, et le nouveau z2 de sony utilise la version du snapdragon 801 ab et le galaxy s5 utilise la version ac, un des seules a utilise cette version la différence est que le processeur et cadencer plus vite et même chose pour le processeur graphique.

    http://www.phonandroid.com/snapdragon-801-vs-snapdragon-800-les-promesses-du-dernier-processeur-qualcomm.html

  • jojo a dit:

     »L’appareil devrait être offert pour 249$ avec une entente de deux ans et un forfait d’au moins 70$ ou 80$ par mois. » C’est du vol les forfait sont devenu beaucoup trop cher! C’est pour cela que je vais essayer de garder mon galaxy s3 le plus longtemps possible. Si à ce prix tu as pas tout illimité même les données c’est pire que du vol…

  • Jonathan a dit:

    Salut Maxime!

    Selon toi la camera du galaxy s5
    Est elle identique a la camera du Samsung Galaxy Camera2. La camera 2 de Samsung utilise aussi 16megapixel.

    Niveau qualitee photo est-ce similaire selon toi?

    Merci
    Jonathan
    Montreal

  • Maxime Johnson (author) a dit:

    @Jonathan: non, pas du tout. Le nombre de mégapixels n’est qu’un seul des éléments à considérer. Il y a aussi la taille du capteur, la qualité de l’objectif, le processeur, etc. La Galaxy Camera 2 devrait offrir une qualité bien supérieure au Galaxy S5.

  • Mazzer a dit:

    Bonjour,
    Excellent test, manque juste des éléments pour la 4g.
    Le s5 acheté à montreal fonctionnera-t-il avec une carte sim française en 4 g? (Les fréquences sont-t-elle identiques?)
    Ou peut-on acheter un galaxy s5 neuf désimlocké?
    Cordialement
    Didier

  • probaz a dit:

    je viens d’acheter un galaxy S5 , j’aimerais supprimer les bandeaux de meteo sur ecran d’accueil ainsi que les bandeaux pub de Samsung ( 2 ) ? help

Laissez un commentaire!

Ou commentez sur votre propre site avec le rétrolien.

Vous pouvez utiliser ces balises:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Ce blogue supporte Gravatar. Pour obtenir votre avatar, enregistrez-vous à Gravatar.

©2009-2013 Maxime Johnson - Tous droits réservés.
Les annonceurs qui désirent afficher leur bannière publicitaire sur notre site Internet peuvent communiquer avec notre maison de représentation publicitaires ATEDRA.COM. Contactez-les en téléphonant au 514-448-2236 ou sur www.atedra.com