Techno » Téléphonie

Téléphonie mobile: Vidéotron pourrait devenir le quatrième joueur tant attendu

Publié par Maxime Johnson le 19 février 20143 commentaires

videotron

Voilà maintenant quelques années qu’Ottawa tente de permettre à un quatrième opérateur d’importance de s’imposer au Canada, afin d’offrir un peu de concurrence au Big 3, le surnom donné au groupe composé de Bell, Rogers et Telus. Avec les résultats des enchères du spectre de 700 MHz dévoilés aujourd’hui, tout indique que Vidéotron pourrait bien être ce quatrième joueur tant attendu.

Après avoir gagné du terrain au Québec au cours des dernières années – la compagnie a annoncé avoir dépassé les 500 000 abonnés à son réseau mobile récemment -, l’opérateur québécois a en effet profité des enchères d’Industrie Canada pour acquérir une partie du spectre de 700 MHz non seulement au Québec, mais aussi en Ontario, en Alberta et en Colombie-Britannique.

En tout, ce sont plus de 233 millions $ que Vidéotron a investi dans ces enchères, sur un total de 5,27 milliards $ amassés par Ottawa. Rogers a déboursé le plus cette année pour le nouveau spectre, soit plus de 3,29 milliards $.

Une bande LTE prisée
Le spectre obtenu par Vidéotron (et par les autres opérateurs), devrait permettre à la compagnie de lancer un réseau LTE sur la bande 700 MHz, une partie du spectre particulièrement prisée puisqu’elle permet à la fois de couvrir beaucoup de territoire dans les régions rurales et de pénétrer dans les immeubles en zones urbaines.

Reste maintenant à voir quels seront les plans de développement de Vidéotron, puisque la construction d’un réseau à travers trois nouvelles provinces devrait demander un investissement bien plus important encore que ce que la compagnie a déboursé jusqu’à présent pour mettre la main sur ses blocs de spectre.

Une chose est certaine, il faudra peut-être bientôt parler du Big 3.5 plutôt que du Big 3 au Canada (pour l’instant, du moins).




3 commentaires »

  • bob a dit:

    Je m’attend plutôt à ce que Vidéotron vend à Rogers dans quelques années.

    De toute façon 10 MHz c’est très insuffisant pour lancer un réseau crédible.

  • wewewi a dit:

    @bob Ils ont déjà la même quantité de spectre AWS que Wind/Mobilicity en Ontario, alors pourquoi pas..

    L’Alberta et la Colombie Britinnique, ça fait un peu loin.. mais Wind/Mobilicity étant hors-jeu, pourquoi se gêner? Étant le seul « nouvel » entrant à soumissionner, ils ont pas dû payer cher..
    C’est pour ça qu’ils l’ont ramassé.

    Au pire, ils se contentent d’accords de roaming avec Verizon en attendant..

    Niveau coûts de construction, ça doit pas être très difficile de trouver du financement pour ce genre de projets-là..
    C’est pas un pari RISQUÉ; spa une balloune.

  • bob a dit:

    Mobilicity est en faillite et Wind reste avec un réseau minuscule concentré dans les grandes villes, mais a tout de même 20 MHz dans des secteurs clés.

    Le spectre de Vidéotron du sud de l’Ontario est déjà promis à Rogers.
    Vidéotron a combien de clients à Ottawa? Ils couvrent pourtant cette ville et ça doit se compter sur les doigts de la main.

    Ils ne pourront pas de faire de roaming avec Verzion car le réseau LTE de Verizon est encore trop limité. Ça leur prend absolument T-Mobile ne serait-ce que pour que les gens puissent appeler.

Laissez un commentaire!

Ou commentez sur votre propre site avec le rétrolien.

Vous pouvez utiliser ces balises:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Ce blogue supporte Gravatar. Pour obtenir votre avatar, enregistrez-vous à Gravatar.

©2009-2013 Maxime Johnson - Tous droits réservés.
Les annonceurs qui désirent afficher leur bannière publicitaire sur notre site Internet peuvent communiquer avec notre maison de représentation publicitaires ATEDRA.COM. Contactez-les en téléphonant au 514-448-2236 ou sur www.atedra.com