Techno » Téléphonie, Test, Toujours d'actualité

Test du HTC One: comme une montre de luxe

Publié par Maxime Johnson le 8 avril 20135 commentaires

HTC One

HTC devrait lancer la semaine prochaine son nouveau téléphone phare, le HTC One, un appareil tout de métal et de verre équipé d’un grand écran tactile de 4,7 pouces. Un objet de luxe, que vous ne voudrez pas lâcher de vos mains. Mais est-ce que ce sera suffisant pour remettre la compagnie taiwanaise sur les rails?

Matériel

Design
Le design est la principale force du HTC One, surtout comparé aux téléphones Android que l’appareil devra affronter au cours des prochains mois.

Le HTC One offre une allure tout à fait unique – je sais que plusieurs affirment que celui-ci ressemble à l’iPhone 5, mais lorsque vous tenez les deux appareils en même temps, cette comparaison ne tient absolument pas la route –, avec une forme arrondie à l’arrière et des côtés à angle obtus.

Là où le HTC se démarque, c’est toutefois par les matériaux utilisés pour sa conception. Des matériaux nobles, comme du verre et un alliage d’aluminium. Un peu comme l’iPhone 5, c’est vrai, mais avec une finition plus texturée.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il y a bien un peu de plastique dans la conception du HTC One, mais son utilisation est minime, et le procédé industriel pour créer le boitier de l’appareil en une seule pièce fait en sorte qu’il ressemble plus à du métal blanc qu’a du plastique à proprement parler.

Le HTC One donne en fait l’impression d’une montre de luxe: un objet joli, agréable à utiliser, qui semble solide et dont la qualité ne fait aucun doute. Comparé au Samsung Galaxy S 4, par exemple, la différence est flagrante. Une Rolex par rapport à une Casio.

Le HTC One est tout simplement un appareil agréable à prendre dans ses mains. Considérant la proximité qui se développe entre un utilisateur et son téléphone intelligent (on prend celui-ci plusieurs dizaines de fois par jour, bien plus que n’importe quel autre appareil), il s’agit d’un atout considérable pour le téléphone de HTC.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Seule ombre au tableau, l’esthétisme semble avoir primé sur la fonction dans le design de l’appareil. L’aluminium du HTC One est très lisse, et l’appareil semble parfois vouloir nous glisser des mains.

L’iPhone 5 n’a pas ce problème, puisque c’est un petit téléphone facile à tenir, mais le HTC One est gros avec son écran de 4,7 pouces. Lorsque l’on touche au coin supérieur ou inférieur le plus éloigné avec notre pouce, notre poigne est plutôt molle, et il ne faudrait pas grand-chose pour que l’on échappe le téléphone.

La chose n’est pas catastrophique, mais les plus maladroits devront y faire particulièrement attention.

Par rapport à ses dimensions, le HTC One est mince, à 9,3 mm, sans toutefois être le plus mince sur le marché. Son poids est pour sa part étonnamment léger (143 g) considérant les matériaux utilisés.

Écran
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le HTC One est équipé d’un superbe écran Full HD (1080p) de 4,7 pouces, ce qui lui confère une excellente densité de 468 pixels par pouce.

Comme on peut s’en douter, les images et le texte sont d’une netteté tout simplement superbe (la photo ci-haut a été prise avec un appareil photo reflex en mode macro à deux centimètres à peine de l’écran). Les couleurs de l’écran Super LCD 3 sont justes, sans être sursaturées, le blanc est blanc et l’appareil offre une excellente luminosité.

La réactivité de l’écran tactile n’est pas la meilleure qu’il m’ait été donné d’essayer, mais celle-ci n’est toutefois pas catastrophique non plus.

La question des boutons
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une décision par rapport au design du HTC One est toutefois plutôt étrange. Au lieu d’utiliser les trois boutons capacitifs réguliers d’Android ou, encore mieux, d’utiliser simplement les boutons logiciels d’Android comme avec les téléphones Nexus, le HTC One est équipé de deux boutons capacitifs sous l’écran du téléphone: un bouton pour revenir en arrière à gauche, et un bouton «home» à droite.

Le bouton home n’est donc pas au centre de l’écran, comme c’est le cas sur 99,9% des téléphones sur le marché. Bien honnêtement, on s’y habitue très rapidement (en moins d’une journée), mais la décision de HTC n’apporte aucun avantage réel à l’appareil, outre une certaine symétrie.

Notons que le bouton home est aussi utilisé pour afficher l’écran multitâche en cliquant deux-fois dessus, et pour afficher la fonctionnalité Google Now en gardant son doigt dessus. Ce choix semble énerver beaucoup de gens, mais bien honnêtement, il n’y a rien de bien problématique là-dessous.

Après tout, c’est exactement de cette façon que l’iPhone fonctionne (un clic pour revenir à l’écran d’accueil, deux pour afficher les applications ouvertes et un long clic pour activer Siri), et personne ne s’en est plaint jusqu’ici. Oui, le procédé est différent des autres téléphones Android, mais encore une fois, on s’y habitue aussi rapidement qu’avec les commandes habituelles.

Haut-parleurs externes
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je mentionne généralement la qualité des haut-parleurs externes d’un téléphone beaucoup plus loin dans mes tests, mais il s’agit ici d’une caractéristique quand même assez unique au HTC One, que l’on remarque d’ailleurs dès que l’on observe l’appareil pour la première fois.

Le HTC One est en effet équipé de deux haut-parleurs assez imposants merci, en haut et en bas de l’écran (ou plutôt à gauche et à droite lorsque l’on regarde un film ou que l’on joue à un jeu, ce qui permet d’obtenir un son stéréo).

Le résultat est assez impressionnant, surtout lorsque comparé aux haut-parleurs externes que l’on retrouve habituellement dans les téléphones.

Pour un haut-parleur de téléphone, le son est d’une clarté, d’une richesse et d’un volume franchement étonnant. Je n’aurais d’ailleurs aucun problème à regarder un film complet sur ce dernier, même sans écouteurs.

Notons également que l’appareil intègre la technologie Beats audio, qui permet d’«améliorer» (c’est une question de goût) le profil sonore des pièces musicales, surtout si on aime les basses.

Caractéristiques internes
caract internes

Le HTC One est équipé d’un puissant processeur à quatre cœurs de nouvelle génération, le Qualcomm Snapdragon 600, cadencé à 1,7 GHz. Il s’agit du processeur le plus puissant sur le marché à l’heure actuelle. Notons que c’est ce même processeur que l’on devrait retrouver notamment dans le Samsung Galaxy S 4.

Le HTC One est aussi équipé d’une connectivité LTE, NFC, de 2 Go de mémoire vive, de 32 Go d’espace et d’une pile non-amovible de 2300 mAh. Malheureusement, l’appareil n’offre aucune fente pour carte microSD. Détail intéressant, le téléphone est aussi équipé d’un émetteur/récepteur infra-rouge, pour contrôler votre télévision, votre enregistreur numérique ou votre système audio.

Le HTC One est équipé pour l’instant d’Android 4.1.2, mais il devrait être éventuellement mis à jour vers Android 4.2.2.

Nous reviendrons sur les performances et l’autonomie du HTC One un peu plus loin.

Appareil photo numérique
Photo maison

L’appareil photo numérique du HTC One est l’une des caractéristiques les plus intéressantes du téléphone de HTC, autant du côté matériel que du côté logiciel.

HTC prend ici un pari risqué, celui d’offrir moins de mégapixels (l’appareil du HTC One offre 4 mégapixels, alors que la moyenne depuis un certain temps est plutôt de 8 mégapixels, et que plusieurs appareils sortent cette année avec 13 mégapixels), mais d’offrir de plus gros pixels, qui captent plus de lumière. Pour en savoir plus sur le sujet, je vous invite à lire mon billet Explications: qu’est-ce que les UltraPixels du HTC One?

En théorie, cet agencement devrait permettre de prendre de plus belles photos, mais plus petites, vous ne pourrez donc pas l’imprimer en format 8 pouces par 10 pouces, par exemple, et vous aurez moins de jeu pour rogner.

Photo café

Dans les faits, la très grande majorité des utilisateurs ne rognent pas vraiment leurs photos (ou du moins minimalement, pour ajuster le cadre), et ceux-ci ne les impriment pas non plus.

Considérant cet usage, la proposition des «Ultrapixels» tient tout à fait la route.

Mais est-ce que cela fonctionne en pratique?

Comme on pouvait s’en douter, le capteur du HTC One se démarque particulièrement à la noirceur. Dans un bar ou à l’extérieur la nuit, par exemple, la qualité des photos dépasse celle de l’iPhone ou des autres téléphones Android que j’ai eu l’occasion d’essayer.

Comp noirceur 1

En fait, seul le Nokia Lumia 920 semble offrir des performances équivalentes. Parfois les photos du One sont meilleures, surtout lorsque la luminosité est très sombre comme ici, et parfois, celles du Lumia le sont. Les couleurs du Lumia 920 sont par exemple plus justes à la pénombre.

À la clarté, le HTC One offre aussi d’excellentes photos, nettes (parfois même peut-être un peu trop, mais il est possible de diminuer cette netteté «artificielle» dans les paramètres de l’appareil) et avec des couleurs justes. Je dirais que l’appareil ne se démarque toutefois pas vraiment dans ces conditions, où d’autres téléphones excellent également.

Seule ombre au tableau en fait, l’excellent objectif F2.0 (excellent pour un téléphone du moins) est toutefois un peu gros, et celui-ci est donc facile à salir.

Il est toutefois bon de noter que si les photos du HTC One sont souvent mieux réussies que celles de l’iPhone 5 par exemple, surtout lorsque l’on affiche l’image à 100% de sa taille, la différence lorsque les photos sont affichées en taille plus habituelle (sur l’écran du téléphone, sur une tablette ou sur Facebook) est marginale, et elle ne devrait pas être déterminante dans le choix d’un appareil.

Il est bon de se rappeler que l’on n’achète pas ici un appareil photo reflex. Ce que l’on recherche généralement avec un appareil photo numérique de téléphone intelligent, c’est un appareil facile d’utilisation, rapide, qui prend de belles photos et qui offre des performances constantes.

Ces conditions sont respectées par le HTC One, mais elles le sont aussi à mon avis par l’iPhone 5 et le Lumia 920.

HTC prend un gros risque avec son pari de l’UltraPixel. Je crois qu’avec le temps, la compagnie est toutefois dans la bonne direction.

La première génération d’UltraPixel livre déjà la marchandise, et si HTC continue d’améliorer sa technologie, pendant que d’autres fabricants augmentent leurs quantités de mégapixels, HTC pourrait se démarquer encore plus au fil des ans.

Zoe et interface logiciel
Effets Zoe

Côté logiciel, l’appareil photo du HTC One est sans aucun doute l’un des plus complets sur le marché, qui donne accès à une quantité assez impressionnante de paramètres, comme l’exposition, le contraste, la saturation, la netteté, l’ISO, la balance des blancs, etc.

L’appareil donne aussi accès à différents filtres et différents modes, comme un excellent mode de nuit, un mode HDR (que je n’ai pas vraiment apprécié), un mode vidéo en ralenti, vidéo HDR, etc.

Une des fonctions les plus originales est toutefois Zoe, qui permet de prendre des photos suivies d’un mini film afin de faciliter leur traitement par la suite.

Zoe permet par exemple d’enlever des objets d’une photo, de créer des effets stroboscopiques, de s’assurer que tous les sujets d’une photo sourient en même temps (comme avec le BlackBerry Z10), etc.

La galerie photo du HTC One est aussi intelligente, en permettant d’afficher ses photos par évènements (ou par dates), par location sur une carte, etc.

Autre particularité, l’appareil offre aussi HTC Share, pour créer directement des galeries photo en ligne et les partager. Notons toutefois que les galeries HTC Share sont automatiquement effacées après 180 jours

Dans tous les cas, je doute que ce sont des fonctions qui seront utilisées souvent (mis à part la galerie intelligente du téléphone que je trouve plutôt pratique), mais certains utilisateurs devraient quand même les apprécier (surtout pour expérimenter avec HTC Zoe).

Performances
Benchmark

Je suis toujours fasciné à quel point les téléphones Android se sont améliorés depuis quelques années.

Il n’y a pas si longtemps, chaque détail d’un processeur devait être analysé lorsque l’on comparait deux téléphones, même haut de gamme, puisqu’on ne savait jamais si celui-ci allait être assez puissant pour faire fonctionner toutes les applications de l’Android Market, ni s’il allait être encore assez bon pour faire rouler son téléphone convenablement après un, deux ou trois ans.

Aujourd’hui? Les nouveaux téléphones Android ont de la puissance à revendre, et c’est tout particulièrement le cas du HTC One, grâce à son puissant Snapdragon 600 à quatre coeurs.

Celui-ci est littéralement dans une nouvelle classe lorsque l’on effectue certains benchmarks. L’appareil est rapide, il démarre en un clin d’œil et vous n’aurez jamais à subir aucun décalage.

Vous pouvez donc être rassurés, vous n’aurez aucun problème à faire fonctionner les applications de la boutique Google Play. Ni cette année, ni l’année prochaine, ni l’année suivante (évidemment, on ne sait jamais, mais je serais hautement surpris si c’était le cas).

D’ailleurs, même lorsque le mode autonomie prolongée du téléphone est activé (un mode qui augmente l’autonomie de l’appareil, notamment en diminuant l’utilisation du processeur), celui-ci dépasse encore facilement les téléphones les plus puissants sur le marché présentement.

Autonomie
autonomie

Côté autonomie, le HTC One est un téléphone correct, qui n’égale pas l’iPhone 5, mais qui devrait quand même vous permettre de passer au travers une journée complète sans trop de problème.

À titre indicatif, une utilisation très intense (avec des prises de vidéos HD, création de point d’accès sans fil, etc.) devrait vider votre pile en environ 4h30, et l’écoute d’un film régulier de 1h40 sur Netflix devrait diminuer votre pile d’environ 30%.

En fait, je vous suggérerais toutefois d’activer le mode économie d’énergie pour vos plus grosses journées. Ce mode, vraiment efficace, désactive la vibration de l’écran diminue la luminosité maximale de l’écran, les synchronisations lorsque l’écran est fermé et l’utilisation du processeur.

Évidemment, le HTC One cède ici un point au Samsung Galaxy S 4, qui offre plutôt une pile amovible. Évidemment, on n’a toutefois qu’à observer les succès de l’iPhone 5 pour se convaincre qu’il s’agit là d’une caractéristique qui n’est pas particulièrement importante pour la majorité des utilisateurs.

Autre point négatif, le temps de recharge du HTC One est plutôt long, même avec le chargeur officiel de HTC.

Logiciel

accueil

Le HTC One est équipé d’Android Jelly Bean 4.1.2 avec l’interface HTC Sense 5.0.

Android est un système qui a gagné beaucoup de maturité au cours des dernières années. Celui-ci est beaucoup plus fluide qu’auparavant, et plus simple d’utilisation. La boutique d’applications tierces est aussi excellente, et les utilisateurs d’Android n’ont pas grand-chose à envier aux utilisateurs iOS (sauf quelques applications exclusives parfois).

Android 4.1.2 n’est pas la version la plus récente d’Android, mais Android 4.2 (lancé en novembre dernier) était de toute façon une mise à jour mineure, et aucune des améliorations n’est réellement manquée ici.

Dans tous les cas, si c’est un téléphone toujours à jour que vous recherchez, c’est plutôt du côté des appareils Nexus, comme le Nexus 4, que vous devriez vous tourner.

HTC Sense 5, BlinkFeed, etc.
Blinkfeed

Le HTC One est équipé de la nouvelle interface HTC Sense 5, qui marque une rupture assez importante avec les dernières générations d’appareils HTC.

La nouveauté la plus apparente de HTC Sense 5 est l’arrivée du BlinkFeed, un fil de presse qui affiche des informations provenant de différents sites et de ses réseaux sociaux.

Le BlinkFeed ressemble un peu à l’interface Flipboard, pour ceux qui la connaissent, et il s’agit, je pense, d’une nouveauté assez intéressante, que j’ai appris à utiliser au fil des jours.

À partir du BlinkFeed, il est possible de glisser son doigt vers la gauche, pour afficher son écran d’accueil Android normal, ou de sélectionner la liste d’applications au bas de l’écran, pour afficher ses applications Android.

Heureusement, BlinkFeed n’est pas trop intrusif non plus, puisque lorsque vous ouvrez votre appareil, celui-ci vous dirigera où vous étiez la dernière fois, que ce soit sur le BlinkFeed ou sur votre écran d’accueil Android. En gros, si vous n’allez jamais sur le BlinkFeed, celui-ci ne vous sera pas imposé, et vous aurez plutôt accès à un écran Android normal.

HTC Sense modifie aussi l’interface Android de plusieurs façons, tout particulièrement le lanceur d’applications, qui affiche (curieusement) trois rangées d’icônes plutôt que quatre. Le résultat est plus espacé, mais certains préfèreraient surement avoir plus d’applications offertes en même temps.

Dans tous les cas, l’interface HTC Sense (incluant le BlinkFeed et la liste d’applications) peut facilement être enlevée par l’utilisateur, en lançant un autre «launcher» à partir de la boutique Google Play, comme Facebook Home, dévoilé la semaine dernière.

Sense TV
Sense TV

HTC offre plusieurs applications intégrées avec son appareil, dont une nouveauté plutôt intéressante, Sense TV.

Sense TV est deux choses à la fois: un guide horaire intelligent, qui vous propose des émissions à regarder en fonction de vos postes préférés, de vos émissions préférées et des postes que vous possédez à la maison, et une télécommande universelle, grâce à l’émetteur/récepteur infra-rouge intégré au bouton on/off du téléphone.

Sense TV peut donc vous avertir que The Big Bang Theory joue à la télé présentement, et il vous suffit de cliquer sur l’icône pour que votre téléphone allume votre télévision et votre système audio, et qu’il change ensuite le poste de votre récepteur satellite à celui de l’émission.

Le guide horaire intelligent permet de se faire proposer des émissions, mais aussi de rechercher efficacement, pour voir par exemple quels films sont à l’affiche présentement, ou lesquels le seront bientôt. L’interface est plutôt jolie, mais on regrette que les émissions québécoises ne disposent pas de vignettes, comme en ont les émissions anglophones.

La partie télécommande universelle est pour sa part correcte, mais on sent qu’il pourrait y avoir amélioration. J’aime beaucoup la facilité avec laquelle j’ai été capable de programmer chacun de mes appareils, et le fait qu’il est possible de programmer manuellement un bouton manquant, mais l’interface de la manette est un peu décevante.

Aussi, Sense TV ne parvient pas toujours à changer de poste correctement. Parfois, lorsqu’on lui demande de faire jouer un poste plus grand que 1000, celui-ci n’écrit par exemple que les trois premiers chiffres, ce qui est plutôt embêtant.

Quoi qu’il en soit, il s’agit quand même d’un ajout apprécié, qui peut vous permettre de mettre de côté vos différentes télécommandes du salon.

Mise à jour: notez que la programmation automatique de la manette ne fonctionne pas avec les récepteurs de Vidéotron, vous devrez donc la programmer manuellement si vous êtes abonnés au câble.

Prix et disponibilité
Le HTC One sera offert au Canada chez Bell, Virgin Mobile, Rogers et Telus. Pour l’instant, seuls Rogers et Telus ont confirmé la date de lancement pour le 19 avril prochain. Celui-ci devrait être vendu 149,99$ avec une entente de trois ans.

Malheureusement, le HTC One est incompatible avec le réseau HSPA+ AWS de Vidéotron, les appareils achetés au Canada ne pourront donc pas être utilisés sur le réseau québécois. Mise à jour: Le réseau T-Mobile aux États-Unis offre toutefois une version du HTC One qui fonctionne en mode HSPA+ sur la bande AWS (1700 MHz), Vidéotron pourrait donc en théorie offrir l’appareil éventuellement, mais rien en ce sens n’a été annoncé pour le moment.

En conclusion
J’ai beaucoup apprécié le HTC One. Il s’agit à mon avis du plus beau téléphone Android jamais mis en marché, un appareil résolument haut de gamme, dont la qualité du design en fait un téléphone d’exception.

Il ne reste plus qu’à attendre pour voir si ce sera suffisant pour résister à Samsung et à son Galaxy S 4, un appareil moins joli, mais un peu plus complet et poussé par un marketing monstre.




5 commentaires »

  • Boris a dit:

    Bon Test, merci !!

    Ce téléphone me fait vraiment de l’œil…. Ayant un iPhone depuis 2 ans et des poussières, mon contrat de 3 ans est sur le point de se terminer avec Bell, et je n’ai pas spécialement envie de changer d’opérateur pour m’offrir ce beau téléphone….
    Je ne vais pas non plus prendre un iPhone 5 maintenant alors qu’il sera remplacé dans moins de 6 mois…. aaaaah que la vie de consommateur est difficile … j’espère vraiment que Bell le commercialisera :p

  • François a dit:

    Bonjour Maxime,

    Pouvez-vous élaborer sur cette affirmation: « La réactivité de l’écran tactile n’est pas la meilleure qu’il m’ait été donné d’essayer, mais celle-ci n’est toutefois pas catastrophique non plus. »

    Est-ce que la sensitivité est vraiment moins bonne que sur un iPhone?

    Aussi, savez-vous si Sense TV fonctionne également avec Vidéotron?

    Merci à l’avance et je vous félicite pour cette excellente critique.

  • Maxime Johnson (author) a dit:

    @Boris: Merci! Et pour Bell, oui, ce sera le cas, mais on n’a toujours pas de confirmation pour la date.

    @François: c’est moins bon que l’iPhone, en effet. Si vous étirez vos doigts pour effectuer un « zoom-out », par exemple, l’écran ne bougera pas pendant le premier millimètre, environ. Comme je disais, rien de catastrophique, mais on s’en rend compte tout de même.

    Pour ce qui est de Sense TV sur Vidéotron, il faut voir si votre récepteur possède un récepteur infra-rouge. Plusieurs en ont un, mais je sais que les nouveaux modèles utilisent plutôt principalement le système RF. Peut-être qu’ils fonctionnent quand même avec l’infra-rouge par contre. Malheureusement, je ne possède pas de récepteur Vidéotron, je ne peux donc pas l’essayer.

  • Yves a dit:

    salut o ami qu ele type ecoan utilsise ce qude super amold du lcd2 ou IPS?

  • bob a dit:

    c’est un super lcd 3 et donc un IPS LCD.

Laissez un commentaire!

Ou commentez sur votre propre site avec le rétrolien.

Vous pouvez utiliser ces balises:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Ce blogue supporte Gravatar. Pour obtenir votre avatar, enregistrez-vous à Gravatar.

©2009-2013 Maxime Johnson - Tous droits réservés.
Les annonceurs qui désirent afficher leur bannière publicitaire sur notre site Internet peuvent communiquer avec notre maison de représentation publicitaires ATEDRA.COM. Contactez-les en téléphonant au 514-448-2236 ou sur www.atedra.com